A l’Elysée, le dîner qui tue : ils étaient plus de six et il était 20 heures passées | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Emmanuel Macron dîner Elysée covid-19 positif isolement Jean Castex Gérald Darmanin
Emmanuel Macron dîner Elysée covid-19 positif isolement Jean Castex Gérald Darmanin
©Thomas COEX / AFP

Chef de l'Etat contaminé

A l’Elysée, le dîner qui tue : ils étaient plus de six et il était 20 heures passées

Darmanin va-t-il sévir contre Macron ?

Benoît Rayski

Benoît Rayski

Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.

Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge (Denoël), ou encore de L'homme que vous aimez haïr (Grasset) qui dénonce l' "anti-sarkozysme primaire" ambiant.

Il a travaillé comme journaliste pour France Soir, L'Événement du jeudi, Le Matin de Paris ou Globe.

Voir la bio »

Le ministre de l’Intérieur avait été très ferme. Le couvre-feu doit être strictement appliqué, a-t-il dit. Aucune réunion familiale ou amicale de plus de six personnes n’est autorisée après 20 heures. Et la police pourra se rendre au domicile des contrevenants pour les verbaliser.

Or, mercredi soir, ces consignes ont été scandaleusement bafouées. Ça s’est passé dans une somptueuse demeure du Faubourg Saint-Honoré. Ils étaient une dizaine autour de Macron. Castex, Guérini, Castaner, Bayrou, des conseillers ministériels et élyséens.  La réunion a duré jusqu’à minuit donc bien au-delà de l’heure du couvre-feu.

Vu l’heure, il est évident que les participants ont dû enlever leurs masques pour se sustenter. Ainsi ils se sont mis en danger et ont mis en danger le président de la République. Après cette réunion  Macron a été testé positif au Covid-19. Et certains des participants ont été diagnostiqués cas contacts. Donc infréquentables. On les voit mal en effet travailler dans leurs bureaux avec leurs collaborateurs. Castex, lui, n’est pas cas contact. Il pourra donc continuer à travailler. Mais c’est sans aucune importance car il ne sert à rien.

On peut se demander ce qui a poussé Macron à s’affranchir d’une règle que son ministre de l’Intérieur impose à tous les autres Français. Nous avons la réponse : cette réunion était d’une urgence capitale et absolue. Il s’agissait de discuter du référendum écologique qui s’annonce très mal et des Régionales qui s’annoncent encore plus mal. A notre connaissance, le ministre de l’Intérieur n’a pas participé à cette réunion. Il a du nez ce Darmanin...   

A lire aussi : Un président positif, des poids lourds de la majorité tous cas contacts : derrière le dîner à l’Elysée violant le couvre-feu, le naufrage du management des élites françaises

A lire aussi : Emmanuel Macron a dîné avec des ténors de La République en Marche et du MoDem mercredi à l'Elysée malgré la jauge de six personnes et le couvre-feu

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !