Non, ce n’est pas juste une impression : faire du sport peut faire grossir | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Sport
Le sport donne faim.
Le sport donne faim.
©Pixabay

Chaud les abdos

Non, ce n’est pas juste une impression : faire du sport peut faire grossir

Si elle n'est pas combinée avec une alimentation saine, un nouvelle pratique sportive peut faire grossir dans un premier temps. Car oui, faire de l'exercice... donne faim.

Réginald  Allouche

Réginald Allouche

Réginald Allouche est médecin et ingénieur. Il assure une consultation principalement axée sur la nutrition et la prévention du diabète de type II. Son dernier livre publié aux Editions Odile Jacob porte sur ce théme du prédiabète : " Du plaisir du sucre au risque du prédiabète". Il est également l'auteur de plusieurs brevets portant sur le traitement de l'addiction au sucre.
Voir la bio »

Atlantico : Différentes études dont une publiée en mai dernier dans le British Journal of Sports Medecine montrent qu’il existe un lien entre l’activité sportive et la prise de poids. N’est-ce pas contradictoire ? Quel mécanisme physiologique permet de l’expliquer ?

Prendre du poids alors que l’on commence une pratique sportive ou que l’on fait de l’exercice physique est contrintuitif, mais pas forcément contradictoire. Toutefois, ce n’est pas le sport en tant que tel qui fait grossir, c’est le stress ! Le stress génère la production de cortisol, une molécule  favorise l’accumulation des graisses. Et le stress est omniprésent dans notre société. La vie dans un environnement urbain et le téléphone portable nous obligent à être constamment en alerte. Du stress est généré même si cela ne se ressent pas toujours. 

Y a-t-il des sports plus exposés à la risque de prise de poids ?

La natation est l’activité sportive que je recommande le plus car la perte de calorie est deux fois plus importante qu’avec d’autres pratiques sportives. Les articulations ne sont pas brutalisées. Aucune activité ne favorise le risque de prise de poids, mais je recommande à tous mes patients de choisir une activité en fonction de leur état de forme et de leurs capacités. Des pratiques qui mettent à mal les articulations sont à proscrire pour les personnes en réel surpoids.

Se dépenser physiquement permet de brûler des calories. La prise de poids est-elle liée à une modification des comportements et en premier lieu à l’alimentation ?

Le sport donne faim. Une fois l’activité sportive terminée, la sensation de faim est plus intense qu’à l’ordinaire et c’est à ce moment qu’il faut résister à la tentation. Souvent on se rassure en disant qu’on mérite bien une récompense et en quelques secondes toutes les calories brûlées sont ingérées, voire même plus. Cela participe de la prise de poids. Il faut s’astreindre à manger des fruits et des légumes et les effets seront bénéfiques. Mais attention, le sport ne fait pas maigrir. La perte de poids est uniquement liée à l’alimentation. L’activité physique, elle, permet de maintenir le corps en bonne santé. Chaque muscle, chaque partie du corps communique avec le reste et la pratique physique a des effets sur l’ensemble du corps.

Quel est le bon dosage pour une pratique sportive épanouissante et bénéfique pour le corps ? 

Tous les sports sont différents, et le plus important est de choisir une activité qui procure du plaisir. Se dépenser ne doit pas être un calvaire sinon on abandonne rapidement alors qu’il faut absolument bouger pour rester en bonne santé. Des patientes me disent qu’elles marchent très régulièrement, mais l’être humain a optimisé la marche et ne se dépense pas beaucoup ainsi. Cinquante minutes d’activité physique permettent de réduire sensiblement les risques de maladie comme la maladie de Parkinson. Ce qui est important c’est la régularité de la pratique physique. Il ne faut surtout pas abandonner, c’est pour cela que faire sport qui nous plait est essentiel. 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !