Idris Guessous | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts

À Propos

Le Professeur Idris Guessous, Médecin-Chef du Service de médecine de premier recours (SMPR) aux HUG, a participé à la gestion de la pandémie de COVID-19 sur le canton de Genève.

Après avoir obtenu son diplôme de médecine et effectué sa spécialisation en médecine interne générale à Lausanne et à Genève, le Professeur Idris Guessous obtient son PhD en épidémiologie à Emory university (Atlanta, Etats-Unis). Il intègre les HUG en 2009 où il prend la responsabilité de l’Unité d’épidémiologie populationnelle (UEP) puis devient en 2018 Médecin-Chef du Service de médecine de premier recours. Il est membre du comité de direction de la Société suisse de médecine interne générale.

En réponse à la pandémie de COVID-19, le Professeur Idris Guessous a su proposer une adaptation réactive du SMPR par exemple en mettant en place le dispositif COVICARE qui permet un suivi des patients sur le plan clinique et psychosocial et dont les protocoles et processus ont été partagés au niveau international.

En plus de ses activités cliniques et d’enseignements le Professeur Guessous maintient ses activités de recherches et est co-investigateur des études de séroprévalence menées par l’UEP du SMPR. Il est l’investigateur principal de plusieurs autres études populationnelles nationales et internationales dont les domaines de recherche concernent principalement le rôle des facteurs environnementaux et contextuels sur l’état de santé, sujet qu’il a mis en lien à la pandémie en proposant une analyse géographique et socioéconomique du COVID-19

Enfin, il est l’investigateur principal de l’étude @tchoum, un outil de veille épidémiologique utilisé pour surveiller la pandémie de COVID-19 et dont le but est de détecter de façon précoce les clusters de COVID-19 grâce à la participation citoyenne.

Ses Contributions

De nombreux patients se plaignent d’une perte d’acuité mentale et de symptômes que l’on qualifie parfois de « brouillard neuronal ».

Symptômes

Les scientifiques commencent à percer les secrets du brouillard neuronal causé par le Covid

Après avoir été touchés par le Covid-19, de nombreux patients se plaignent d’une perte d’acuité mentale et de symptômes que l’on qualifie parfois de « brouillard neuronal ». Ces symptômes peuvent persister avec le temps.

Contributeurs les + lus