Françoise Dreyfus | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts

À Propos

Françoise Dreyfus est professeur émérite de Sciences politiques à l'Université Paris-I Panthéon-Sorbonne. Son champ d'études porte sur la bureaucratie et l'administration publique. 

Ses Contributions

La règle du "Silence vaut accord" décidée dans le cadre du "choc de simplification" entre en vigueur ce mercredi 12 novembre.

Le silence est d'or

Le silence de l’administration vaut acceptation et non plus rejet à l’exception de… 700 cas définis par 42 décrets : une laborieuse “révolution”

Désormais, une absence de réponse de la part de l'administration au bout de deux mois équivaudra à une acceptation, à un certain nombre d'exceptions près... De quoi minimiser la "révolution" dont parlait Najat Vallaud-Belkacem en juillet dernier.

Le carriérisme ou le corporatisme font autant de mal à l'économie française que le manque de compétitivité.

Diagnostic

Corporatisme, cartésianisme, égalitarisme : quelles sont les racines des vrais maux français ?

Lors de la présentation de son projet de loi pour l'activité, Emmanuel Macron a tenu à présenter les résultats du diagnostic qu'il fait de l'économie française. Pourtant, il semble oublier que d'autres "maux" ont une influence tout aussi négative.

Emmanuel Macron, ministre de l'Economie.

Hors de contrôle

Complexité, défiance, corporatisme : pourquoi derrière les trois maladies auxquelles s’attaque Emmanuel Macron se cache une véritable crise de civilisation

Emmanuel Macron a fait des propositions pour simplifier l'économie française. Sauf que la complexité ambiante et le flou des mesures prévues risquent de rendre vains ces "efforts".

Les rouages de la bureaucratie française sont parfois incompréhensibles.

Entre fiction et réalité

Derrière la phobie administrative imaginaire de Thomas Thévenoud, l’incapacité de la bureaucratie française à se rendre compréhensible pour les plus fragiles

Les récentes déclarations de Thomas Thévenoud sur sa "phobie administrative" invitent à s'interroger sur la complexité de la bureaucratie française, qui n'est pas ressentie de la même manière suivant le niveau "culturel" et les ressources dont dispose chaque citoyen.

Contributeurs les + lus