Selon Jean-Baptiste Djebbari, « le pass sanitaire n'est pas un pass vaccinal. (…) Le contrôleur ne connaîtra pas votre statut médical » | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Crédits Photo: Capture d'écran France Inter
Jean-Baptiste Djebbari, ministre délégué aux Transports, était invité sur France Inter, ce lundi 9 août.

Nouvelles mesures

Selon Jean-Baptiste Djebbari, « le pass sanitaire n'est pas un pass vaccinal. (…) Le contrôleur ne connaîtra pas votre statut médical »

Jean-Baptiste Djebbari, ministre délégué aux Transports, était l’invité de la matinale de France Inter ce lundi 9 août. Il a notamment été interrogé sur l’extension du pass sanitaire dès aujourd’hui.  

L'extension du pass sanitaire entre en vigueur à partir de ce lundi. Jean-Baptiste Djebbari, ministre délégué aux Transports, était l'invité d'Hélène Roussel à 8h20 sur France Inter.

Dès ce lundi 9 août, le pass sanitaire étendu s’applique dorénavant dans différentes catégories de lieux, dont les transports longue distance.

Selon Jean-Baptiste Djebbari, « la philosophie » de ce nouveau dispositif « c'est de pouvoir continuer à concilier les déplacements des vacances et l'incitation à la vaccination ».

Le ministre délégué aux Transports a évoqué la question des contrôles et de l’application du pass sanitaire :

« Essentiellement, les contrôles auront lieu à l'abord des quais. Il y aura aussi des contrôles aléatoires à bord des trains et des contrôles à l'arrivée d'un certain nombre de trains ».

Ces contrôles seront donc massifs.

Les agents, notamment les contrôleurs mais aussi ceux du service de sûreté de la SNCF, seront habilités à contrôler les pass et à mettre des amendes.

Une « semaine de rodage, de pédagogie et de souplesse » va être respectée, selon Jean-Baptiste Djebbari.

Selon le ministre délégué aux Transports, « le pass sanitaire n'est pas un pass vaccinal ».Lors du contrôle, « le QR code n'est que vert ou rouge, le contrôleur ne connaîtra pas votre statut vaccinal ».

Il estime que le pass sanitaire est « la moins pire des solutions pour concilier les libertés d'aller et venir (...) et se sortir collectivement de cette crise qui dure ».

France Inter

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !