Manifestations du 1er Mai : « Quand la violence avance, la politique recule », selon Jean-Pierre Raffarin | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Crédits Photo: Capture d'écran CNEWS / Dailymotion / DR
L'ancien Premier ministre Jean-Pierre Raffarin était l'invité de la matinale de CNews en ce mardi 3 mai.

Démocratie

Manifestations du 1er Mai : « Quand la violence avance, la politique recule », selon Jean-Pierre Raffarin

L’ancien Premier ministre était l’invité de la matinale de CNews, en ce mardi 3 mai. Il a été interrogé notamment sur la vie démocratique en France.

Jean-Pierre Raffarin était l’invité de la matinale de CNews, ce mardi 3 mai. Il a notamment déploré les violences en marge des manifestations du 1er mai. L'ancien Premier ministre considère qu’elles sont le reflet d'une fracture démocratique au sein de notre pays : 

« Il faut réinjecter de la politique, de l'échange, de la responsabilité à tous les étages de la République », selon Jean-Pierre Raffarin.

Selon Jean-Pierre Raffarin, « quand la violence avance, c’est que la politique recule ».

CNews

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !