Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts

Expérience à ne pas réaliser

Il perce la batterie de son smartphone qui explose aussitôt

Selon un chercheur du CNRS interrogé par France TvInfo, en introduisant la pointe du couteau dans sa batterie de téléphone, l'auteur de l'expérience a créé un rapide court-circuit à l'intérieur.

Voilà une expérience à ne pas reproduire chez vous. Dans cette vidéo publiée sur YouTube jeudi 5 mars et déjà visionnée plus d'un million de fois, un internaute curieux a percé de trois coups de couteau (de cuisine) sa batterie de smartphone. Un dégagement de gaz est alors survenu, suivi d'une impressionnante explosion.

Selon Mathieu Morcette, ingénieur de recherche au CNRS et directeur du Laboratoire de réactivité et chimie des solides de l'université de Picardie, interrogé par France TVinfo, en introduisant la pointe du couteau dans sa batterie de téléphone, l'auteur de l'expérience a créé un rapide court-circuit à l'intérieur. "C'est d'ailleurs un test de sécurité qui est pratiqué, avec un clou, par tous les fabricants de batteries au lithium. La réaction est spectaculaire parce que les batteries ne sont plus les mêmes que celles de nos téléphones des années 2000 : celles au lithium sont deux fois plus denses en énergie", explique-t-il. Le court-circuit libère ensuite l'énergie et provoque un fort réchauffement "sous l'effet duquel les solvants organiques contenus dans l'électrolyte [la substance conductrice du courant qu'on trouve dans les batteries au lithium] prennent feu, comme le ferait de l'essence", détaille Mathieu Morcette.

Mais rassurez-vous, vous pouvez garder votre smartphone dans votre poche sans risquer de devenir grand brûlé au moindre mouvement. Pour que la batterie explose, il faudrait qu'elle soit transpercée par un clou. Et notez bien que dans cette vidéo, la batterie est à nu alors que quand elle est dans votre pantalon, elle est protégée par la coque du téléphone.

 

Lu sur FranceTVinfo
Commentaires
Nos articles sont fermés aux commentaires.