Si vous n’avez jamais entendu parler des beacons, lisez cet article, ça va tout changer | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Si vous n’avez jamais entendu parler des beacons, lisez cet article, ça va tout changer
©

Ceci est une révolution

Si vous n’avez jamais entendu parler des beacons, lisez cet article, ça va tout changer

Plus efficace et moins coûteux que la technologie NFC, le dernier né d'Apple, Ibeacon risque de bouleverser les usages digitaux au quotidien. Tour d'horizon des capacités de cette technologie de géolocalisation d'un genre nouveau.

Mickaël Bazoge

Mickaël Bazoge

Mickaël Bazoge est un spécialiste de la mobilité et de l'informatique portable. Naviguant entre Paris et Montréal, il est rédacteur pour plusieurs sites web orientés geek, Apple, mais aussi économiques.

Voir la bio »

Atlantico : Apple fait un grand bruit avec la technologie ibeacon mais de quoi s'agit-il exactement ? 

Mickaël Bazoge : iBeacon est une technologie sans fil qui permet d'activer l'affichage de notifications sur son iPhone. Le fonctionnement est très simple : il suffit de se trouver à proximité d'une borne ("beacon") pour que l'iPhone lance la notification. Cette technologie a plusieurs avantages : elle fonctionne de manière automatique sans action particulière de l'utilisateur,  et elle est relativement bon marché. Au coeur de son fonctionnement on trouve en effet le Bluetooth, un standard de communication sans fil largement intégré non seulement dans les terminaux mobiles, mais également au sein de l'industrie.

Les utilisateurs d'iPhone n'ont finalement qu'une obligation : installer une application spécifique qui saura tirer parti d'une borne. Prenons un exemple récent : dans chacune de ses boutiques américaines, Apple a installé un réseau iBeacon qui fonctionne de concert avec l'application Apple Store. Lorsqu'ils s'approchent de tel ou tel produit, les visiteurs de ces magasins bénéficient d'informations supplémentaires s'affichant sur leurs iPhone.

Il en va de même pour plusieurs grands magasins de la chaîne Macy's qui testent actuellement cette technologie.

Quels sont les potentiels de cette technologie ? Quels sont les secteurs/acteurs qui pourront en profiter  et de quelles manières ? 

iBeacon a un intérêt évident dans les boutiques. En passant à proximité d'un rayon particulier, le consommateur peut être prévenu d'une promotion flash ou recevoir des informations complémentaires. Mais les coûts de cette solution étant peu élevés, même les petits commerces peuvent installer une ou deux bornes dans leurs espaces; il faut évidemment prendre en compte le développement d'une application mobile mais là encore, des solutions abordables sont proposées par tous les fournisseurs de bornes.

L'intérêt d'iBeacon va au-delà des boutiques et de l'aspect purement marchand. La Ligue de baseball américaine a installé des bornes dans ses stades afin de tisser un lien plus profond avec les fans —les abonnés d'une saison peuvent ainsi recevoir des promotions spéciales (du type "un hot dog acheté, un offert") directement à leur place, ou encore être prévenu d'un changement dans l'horaire du prochain match ou recevoir des informations plus générales sur leur équipe préférée.

Des festivals ont également commencé à intégrer la technologie iBeacon dans le cadre de "chasse aux trésors virtuels", où l'utilisateur d'un iPhone doit débloquer des récompenses en fouinant partout sur le site; c'est ce qu'on appelle la "gamification".

On le voit, iBeacon est particulièrement adapté pour améliorer l'engagement de la clientèle. La technologie ne permet pas nécessairement d'augmenter les revenus à court terme; mais elle fidélise le client qui est invité à se rendre souvent sur place afin de bénéficier d'offres spéciales.

IBeacon est considérée comme une version plus efficiente de la technologie NFC, en quoi pourrait-elle être plus efficace et plus utilisée en France ? 

Le NFC connait un succès très modeste en France, comme partout dans le monde, même si aux États-Unis les principaux promoteurs de cette technologie — Google en tête — ont remporté quelques parts de marché. Le NFC souffre surtout de l'absence de soutien d'Apple, qui s'est toujours refusée à l'intégrer dans ses iPhone. Comme souvent, Apple mise sur une solution tout intégrée utilisant ses propres technologies et l'entreprise a plutôt raison : les utilisateurs d'iPhone sont des prescripteurs de tendance. Il suffit de voir le succès d'iBeacon alors qu'Apple n'en a pas fait une promotion excessive auprès de ceux qui pourraient être intéressés. De plus, les clients d'Apple sont généralement plus à l'aise financièrement et ils n'hésitent pas à tester des solutions innovantes.

Pour la France, qui a une histoire particulière avec Apple, les technologies développées par l'entreprise californienne sont toujours bien accueillies. La simplicité de déploiement et d'utilisation d'iBeacon va contribuer à la démocratiser à grande vitesse. Il suffit que des fournisseurs de bornes s'emparent du marché, ce qui est en train d'arriver — plusieurs fabricants de ce type de solutions sont en train d'éduquer le marché français.

Cette nouvelle faculté technologique pourrait enfreindre la vie privée des utilisateurs en récoltant leurs données instantanément, comment éviter les débordements ? 

La beauté d'iBeacon est qu'elle nécessite l'approbation de l'utilisateur de l'iPhone, qui doit d'abord télécharger et installer une application, puis accepter de recevoir des messages iBeacon. De fait, tout au long du processus, l'utilisateur est « maître de son destin » et il ne peut pas être importuné par une notification s'il le décide (les réglages de l'iPhone permettent d'activer et de désactiver très simplement ces messages).

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !