Un nouveau rapport confidentiel confirmerait les dérapages de la région Poitou-Charentes du temps où Ségolène Royal était présidente | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Un nouveau rapport confidentiel confirmerait les dérapages de la région Poitou-Charentes du temps où Ségolène Royal était présidente
©Reuters

Mauvaise passe

Un nouveau rapport confidentiel confirmerait les dérapages de la région Poitou-Charentes du temps où Ségolène Royal était présidente

Selon Le Point, deux audits pointeraient du doigt une gestion hasardeuse, ce que la ministre dément formellement.

C'est un boulet dont Ségolène Royal se serait bien passé. Selon des informations du Point, l'actuelle ministre de l'Ecologie n'en a pas terminé avec l'affaire concernant le budget de la région Poitou-Charentes, lorsqu'elle dirigeait cette dernière. Le site internet de l'hebdomadaire révèle qu'au printemps puis il y a quelques jours, "deux audits menés sur les comptes de la région par EY, à la demande d'Alain Rousset, président PS de la Nouvelle-Aquitaine, ont coup sur coup pointé plusieurs dérapages".

La région aurait ainsi hérité de 131,9 millions d'euros de factures impayées provenant de l'ancienne région Poitou-Charentes, dont Ségolène Royal était la présidente. Le montant de ces factures étant à payer en 2016. Par ailleurs, est également pointé du doigt le budget de fonctionnement qui aurait connu une augmentation très sensible (14,1 % en plus de 2013 à 2015) ; ainsi que "des soutiens financiers à des sociétés vacillantes (plus de 10 millions envolés en aidant la voiture électrique MIA, par exemple), sans compter un jeu dangereux avec des emprunts très toxiques" rapporte Le Point.

Une affaire qui ne plaît pas du tout à Ségolène Royal, qui menace de porter plainte. Afin de prouver sa bonne foi, l'ancienne candidate socialiste à la présidentielle de 2007 s'appuie sur un nouveau rapport, encore confidentiel, rédigé par la chambre régionale des comptes et qui contredirait les conclusions des deux audits. Mais selon une source proche du dossier cité par Le Point, le pré-rapport des magistrats confirmerait "en tous points" les audits accablants menés par le cabinet d'audit...

Lu sur Le Point

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !