Syrie : Une journaliste japonaise tuée à Alep | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Syrie : Une journaliste japonaise tuée à Alep
©

Métier dangereux

Syrie : Une journaliste japonaise tuée à Alep

Trois autres reporters ont par ailleurs été portés disparus.

Les journalistes, en danger en Syrie. Une journaliste japonaise a en effet été tuée lundi alors qu’elle couvrait les affrontements à Alep.

Par ailleurs, deux reporters arabes, dont une journaliste Libanaise, et un  autre reporter turc ont été portés disparus selon l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH).

Mika Yamamoto a été tuée dans le quartier est d’Alep, Sleimane al-Halabi, alors que de violents affrontement ont éclaté mardi entre les rebelles et les troupes du régime.

Une vidéo publiée sur YouTube, qui n’a pas encore été authentifiée, montre le corps d’une femme, présentée comme la journaliste tuée par les miliciens pro-régimes. 

Lu sur France Tv Info

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !