Rentrée sociale : la CGT et l'Union syndicale Solidaires lancent un appel à la grève sur la question des salaires pour le 29 septembre | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Social
La CGT et l'Union syndicale Solidaires lancent un appel à la grève sur la question des salaires pour le 29 septembre 2022.
La CGT et l'Union syndicale Solidaires lancent un appel à la grève sur la question des salaires pour le 29 septembre 2022.
©Thomas COEX / AFP

Pouvoir d'achat

Rentrée sociale : la CGT et l'Union syndicale Solidaires lancent un appel à la grève sur la question des salaires pour le 29 septembre

Les deux organisations ont fait cette annonce sans attendre la tenue d'une réunion de tous les syndicats sur le thème du pouvoir d'achat prévue lundi au siège de Force ouvrière. Le projet de loi pouvoir d'achat doit être présenté ce jeudi par le gouvernement.

Alors que le projet de loi pouvoir d'achat doit être présenté par le gouvernement ce jeudi, la CGT et Solidaires ont d'ores et déjà appelé cet après-midi à « une journée de grève interprofessionnelle » le jeudi 29 septembre qui sera notamment axée sur les salaires.

Cette journée d'action « doit s'inscrire dans une mobilisation large et dans la durée », précisent les deux syndicats dans un communiqué commun « pour les salaires ». 

Les organisations justifient leur appel « par des mesures gouvernementales annoncées sur le pouvoir d'achat qui sont en dessous de la situation de paupérisation de la population » ou bien encore « l'annonce d'une poursuite d'une réforme des retraites injuste qui exige de travailler plus ».

La CGT et l'Union syndicale Solidaires ont fait cette annonce sans attendre la tenue d'une réunion de tous les syndicats sur le thème du pouvoir d'achat qui sera organisée lundi au siège de Force ouvrière.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !