Plusieurs soldats français blessés à Tombouctou | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Plusieurs soldats français blessés à Tombouctou
©Reuters

Mortiers

Plusieurs soldats français blessés à Tombouctou

Une attaque au mortier a visé un camp de l'ONU à Tombouctou au Mali. Plusieurs soldats français ont été blessés pendant l'attaque.

Une attaque au mortier est survenue dans un camp de l'ONU à Tombouctou au Mali.  Bien que la majorité des obus ont explosé en dehors de l'enceinte, un a atterri dans le camp faisant plusieurs blessés, dont un grièvement.

"Un tir de mortier est intervenu ce matin à 8 h 40 sur le camp de la Minusma. Il est tombé à proximité de l’emplacement des soldats de la force  “Barkhane”" a déclaré le porte-parole de l'état-major des armées Patrick Steiger.

 Selon le journal Le Monde, les blessés ont été pris en charge par les équipes médicales de la Minusma (Mission de l’ONU au Mali) et de la force française Barkhane. Selon le quotidien du soir qui rapporte l'information de sources sécuritaires, le soldat grièvement blessé a dû être opéré dans un hôpital de l'ONU administré par des casques bleus suédois. En fin d'après-midi, "son état ne permettait pas une évacuation sanitaire".

Selon franceinfo, qui tient l'information de sources sécuritaires, l'explosion aurait blessé cinq à sept soldats français. L'information n'a pas été confirmée par l'Etat-Major des armées.

Pour retrouver les assaillants, des patrouilles terrestres ont été immédiatement déployées. Des opérations sont toujours en cours.

Lu sur Le Monde

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !