Le PRG menace de quitter la majorité si Manuel Valls ne rejette pas certaines mesures | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Le PRG menace de quitter la majorité si Manuel Valls ne rejette pas certaines mesures
©

Menace

Le PRG menace de quitter la majorité si Manuel Valls ne rejette pas certaines mesures

Le Parti radical de gauche, dernier allié de la majorité gouvernementale, réclame le retrait de nombreux projets de loi.

Si le Premier ministre ne cède pas sur plusieurs réformes annoncées récemment, dont la suppression de la première tranche de l'impôt sur le revenu, la menace du parti est claire : "les radicaux prendront leurs responsabilités". Alors que va débuter l'examen du budget 2015 au Parlement mardi prochain, le PRG énonce ses exigences dans un "pacte de gouvernement" qu'il soumettra lundi à François Hollande et à son Premier ministre, Manuel Valls. Un document que l'AFP a pu se procurer en exclusivité ce dimanche. 

"Avant de prendre une décision lourde de conséquence, à l'occasion de notre prochain comité directeur (vendredi), le bureau national du parti, à l'unanimité moins deux abstentions, m'a mandaté pour tenter d'élaborer avec vous un pacte de gouvernement qui permettrait, par des engagements clairs et écrits, de reconnaître l'apport radical à la majorité et aussi notre spécificité", déclare le président du Parti radical de gauche,  Jean-Michel Baylet, à Manuel Valls, dans une lettre qui accompagne le pacte de gouvernement, révélée par le journal Le Monde. 

lu sur france3

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !