Le Japon commémore les 76 ans de la bombe d’Hiroshima | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Des gens prient au parc commémoratif de la paix d'Hiroshima le 6 août 2021, à la suite de la cérémonie annuelle en mémoire des victimes à l'occasion du 76e anniversaire du premier bombardement atomique.
Des gens prient au parc commémoratif de la paix d'Hiroshima le 6 août 2021, à la suite de la cérémonie annuelle en mémoire des victimes à l'occasion du 76e anniversaire du premier bombardement atomique.
©YASUYOSHI CHIBA / AFP

Mémoire

Le Japon commémore les 76 ans de la bombe d’Hiroshima

Le Japon a commémoré le bombardement atomique de 1945 à Hiroshima. Le Comité olympique a refusé l'appel d'une minute de silence aux Jeux Olympiques de Tokyo qui se déroulent actuellement au Japon, lui préférant un hommage universel.

Le Japon a commémoré ce vendredi le bombardement atomique du 6 août 1945 à Hiroshima. Le Comité international olympique (CIO) a malheureusement refusé de respecter une minute de silence lors des Jeux Olympiques.

Des survivants, des proches et des dignitaires étrangers ont assisté à la cérémonie matinale à Hiroshima pour honorer les victimes et appeler à la paix dans le monde.

Face à la pandémie de Covid-19, le grand public n’a pas pu assister à la cérémonie, comme en 2020. Il était possible de la suivre sur Internet.

Les participants ont observé une minute de silence à 8h15 précises, heure à laquelle la bombe atomique américaine a été larguée sur la ville, 76 ans plus tôt.

Cette tragédie « a appris à l'humanité que menacer les autres pour se défendre ne profite à personne », selon le maire de Hiroshima, Kazumi Matsui.

Le président du CIO, Thomas Bach, a indiqué que la cérémonie de clôture des JO dimanche offrirait l'occasion de rendre hommage à toutes les victimes d'événements tragiques dans l'histoire mondiale.

La bombe atomique à Hiroshima a fait 140.000 morts entre août et fin 1945, et celle larguée à Nagasaki le 9 août 1945 a fait 74.000 morts sur la même période. Le Japon a capitulé le 15 août 1945, mettant fin à la Seconde Guerre mondiale.

BFMTV

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !