Le gouvernement de Manuel Valls réclame un effort budgétaire de 2,8 milliards d'euros aux ministères | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
L'effort d’économies complémentaire est de 2,8 milliards d’euros.
L'effort d’économies complémentaire est de 2,8 milliards d’euros.
©DR

Cadrage

Le gouvernement de Manuel Valls réclame un effort budgétaire de 2,8 milliards d'euros aux ministères

Matignon a envoyé les lettres de cadrage aux ministères ce week-end selon Les Echos. Seuls l’Éducation, la Justice, l'Intérieur et la Culture ne sont pas concernés.

Matignon a fait partir les lettres de cadrage aux différents ministères ce week-end et, selon Les Echos, le gouvernement demande à tous de se serrer la ceinture. Enfin, pas tout à fait car si certains devront diminuer de 1% la dépense salariale et réduire de 3% les autres dépenses, l’Éducation, la Justice, l'Intérieur, et, pour la première fois, la Culture, seront épargnés par ces restrictions budgétaires.

Les lettres de cadrage sont l'étape inaugurale des discussions budgétaires. Elles donnent le coup d'envoi aux , ministère par ministère, avec Bercy, prévues pour s'étaler de mai à fin juin. Une exception est également faite pour les ministères des Affaires sociales et de l'Emploi qui pourront se contenter d'abaisser leur budget d'1%.

Toujours d'après le quotidien économique, Manuel Valls a conservé une lettre de cadrage, celle du ministère de la Défense. Les efforts qui lui seront demandés dépendent encore des arbitrages qui seront décidés mercredi à l'Élysée, en Conseil de défense. Il tranchera à ce moment-là. Le projet de budget pour 2016 se précise donc encore un peu plus. Et cette fois, l'effort d’économies complémentaire est de 2,8 milliards d’euros. Il s'ajoute à ce qui avait déjà été décidé dans la loi de programmation des finances publiques adoptée à l’automne.

Dans le carde du plan d'économies de 50 milliards entre 2015 et 2017, qui prévoit 14,5 milliards d'euros d'économies pour 2015, Michel Sapin et Christian Eckert ont annoncé la semaine dernière un objectif de 5 milliards d'euros d'économies supplémentaires (dont 1,6 milliard sur l'Etat).

Lu sur Les Echos

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !