La relaxe d’Eric Zemmour confirmée en appel suite à des propos polémiques | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Justice
Eric Zemmour lors de son meeting au Palais des Sports de Paris, le 7 avril 2022
Eric Zemmour lors de son meeting au Palais des Sports de Paris, le 7 avril 2022
©BERTRAND GUAY / AFP

Propos polémiques

La relaxe d’Eric Zemmour confirmée en appel suite à des propos polémiques

Eric Zemmour, qui n’était pas encore candidat à la présidentielle, avait soutenu que le maréchal Pétain avait été un « sauveur » des Juifs lors de la Seconde guerre mondiale

La décision vient de tomber ce jeudi. La cour d'appel de Paris a confirmé la relaxe d'Éric Zemmour, poursuivi pour « contestation de crime contre l’humanité » après avoir soutenu en 2019 sur la chaîne CNews que le maréchal Pétain avait « sauvé » des Juifs français durant la Seconde guerre mondiale.

Les propos contestés d'Eric Zemmour remontent au 14 octobre 2019, lors d'un débat avec Bernard-Henri Lévy dans l'émission « Face à l’info » dont il était le chroniqueur vedette sur CNews. 

« Un jour (...) vous avez osé dire que Pétain avait sauvé les Juifs français. C'est une monstruosité, c'est du révisionnisme », s'était indigné Bernard-Henri Lévy. « C'est encore une fois le réel, je suis désolé », lui avait répondu le polémiste.

Lors de son procès en première instance, qui a eu lieu en février 2021, Eric Zemmour, qui s'était défendu de toute contestation de crime contre l’humanité, avait bénéficié d’une relaxe mais le parquet avait fait appel. 

BFM TV

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !