Irak : explosion accidentelle dans un camp d'apprentis kamikazes, 21 morts | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Irak : explosion accidentelle dans un camp d'apprentis kamikazes, 21 morts
©Reuters

Pas le bouton rouge, noooooon

Irak : explosion accidentelle dans un camp d'apprentis kamikazes, 21 morts

Les causes de l’explosion diffèrent selon les sources, entre une voiture piégée qui n'aurait pas explosé au bon moment et le dysfonctionnement d'une ceinture explosive.

Des djihadistes sunnites s’entraînaient, ce lundi, dans un camp situé au nord de Bagdad, quand une violente explosion s’est produite. Au moins 21 militants ont été tués.

Les sources diffèrent quant à l’origine de cette explosion. Cités par l’AFP, des responsables de sécurité locaux affirment qu’il s’agissait d’une voiture piégée qui aurait explosé durant le tournage d’une vidéo de propagande. Selon les sources policières et militaires interrogées par le New York Times, un instructeur du groupe terroriste EIIL (Etat islamique en Irak et au Levant) expliquait le fonctionnement d’une ceinture explosive et l’aurait au passage fait détonner.

Une chose est sûre : l’explosion a retenti à 8h, heure locale, dans un fief des insurgés sunnites qui combattent actuellement le gouvernement chiite. 15 autres personnes ont été blessées, et huit personnes ont été arrêtées.

Après quelques années d’une relative amélioration, l’Irak a de nouveau plongé dans la violence depuis 2013. Plus de 1 000 personnes ont été tuées pour le seul mois de janvier. La plupart des attaques ont lieu à Bagdad et dans les zones en majorité sunnites, à l’ouest et dans le nord du pays. 

Lu sur Le Monde

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !