Fin de la gratuité des tests, confinement strict en Guadeloupe, troisième dose... : Gabriel Attal précise les nouvelles mesures du gouvernement pour freiner l’épidémie de Covid-19 en cet été 2021 | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
Le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, lors d'une conférence de presse à l'issue du conseil des ministres hebdomadaire à l'Elysée, le 19 juillet 2021.
Le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, lors d'une conférence de presse à l'issue du conseil des ministres hebdomadaire à l'Elysée, le 19 juillet 2021.
©LUDOVIC MARIN / AFP

« La crise sanitaire n’est pas derrière nous »

Fin de la gratuité des tests, confinement strict en Guadeloupe, troisième dose... : Gabriel Attal précise les nouvelles mesures du gouvernement pour freiner l’épidémie de Covid-19 en cet été 2021

Le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, s’est exprimé, ce mercredi 11 août, à l’issue d’un Conseil de défense sanitaire et d’un Conseil des ministres. Le gouvernement souhaite limiter l’impact de la 4e vague. Une campagne de rappel sera notamment menée à la rentrée pour une troisième dose de vaccin, à destination des personnes les plus fragiles.

Après les déclarations d’Emmanuel Macron dans la matinée du mercredi 11 août, le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, s’est exprimé en début d’après-midi à l’issue d’un Conseil de défense sanitaire et d’un Conseil des ministres.

Les tests de dépistage du Covid-19 sans prescription médicale seront payants à partir de la « mi-octobre », selon les précisions du porte-parole du gouvernement. « Nous avons décidé d’acter la fin de la gratuité des tests hors prescription médicale », a expliqué Gabriel Attal, conformément « à l’annonce qu’avait fait le président de la République dans son allocution du 12 juillet » et « aux choix que font un certain nombre de nos voisins européens ».

Une « campagne de rappel » pour injecter une troisième dose de vaccin contre la Covid-19 aux « populations à risque » débutera à la mi-septembre, selon Gabriel Attal :

« Les rendez-vous ouvriront dès la fin du mois d’août, début du mois de septembre, pour une campagne de rappel qui débutera à la mi-septembre. La liste des populations concernées sera établie par la Haute autorité de santé ».

Le gouvernement a aussi demandé aux préfets de rendre le pass sanitaire obligatoire dans les centres commerciaux de plus de 20 000 m², dans les départements où le taux d’incidence dépasse les 200 pour 100 000, a annoncé Gabriel Attal.

Dans les départements les plus touchés et avec des taux d’incidence aussi élevés, les préfets vont devoir rétablir le port du masque obligatoire en intérieur dans les lieux recevant du public.

Le gouvernement a également confirmé l’instauration d’un confinement renforcé en Guadeloupe similaire à celui déjà appliqué en Martinique pour freiner l’épidémie de Covid-19. Ce dispositif  implique notamment la fermeture de restaurants, bars et plages, selon Gabriel Attal.

Concernant la Polynésie française, le Conseil des ministres a adopté un décret déclarant l'état d'urgence sanitaire. Il prendra effet le 12 août à minuit.

Pour « bloquer au maximum l'accès du virus à notre pays », les contrôles, « déjà particulièrement fermes », devraient être dans les jours à venir « plus drastiques encore ». Ainsi, « 100% des voyageurs venus de pays à risque seront désormais contrôlés par tests antigéniques », a détaillé Gabriel Attal.

Le Figaro

Le sujet vous intéresse ?

À Lire Aussi

Rentrée des classes en vue : faut-il s’inquiéter des alarmantes nouvelles venues des Etats-Unis sur le nombre d’enfants hospitalisés avec le variant Delta ?

Mots-Clés

Thématiques

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !