Emmanuel Macron veut réunir le Parlement en congrès à Versailles | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Emmanuel Macron veut réunir le Parlement en congrès à Versailles
©Capture d'écran Youtube

Royal

Emmanuel Macron veut réunir le Parlement en congrès à Versailles

Le président veut s'adresser aux parlementaires de la Nation lors d'un congrès à Versailles, a déclaré ce dimanche le porte-parole du gouvernement, Christophe Castaner.

Selon RTL, le président de la République va réunir les députés et les sénateurs au château de Versailles, le lundi 3 juillet. La radio indique qu'il est prévu que le Premier ministre Édouard Philippe prononce dans la foulée son discours de politique générale devant l'Assemblée nationale le mardi 4 juillet.

Le porte-parole du gouvernement, Christophe Castaner, a confirmé cette intention, mais pas la date. "La date, je ne la connais pas. Il (Emmanuel Macron) y réfléchit en ce moment", a-t-il déclaré dans le Grand Jury RTL/LCI/Le Figaro, soulignant qu’il "est important qu’il puisse donner le cap au Parlement".

Il a rappelé que l'organisation de congrès était l'une des promesses du candidat Macron : "Emmanuel Macron avait pris l'engagement devant les Français de réunir chaque année le Parlement, c’est à dire l’Assemblée nationale et le Sénat, en Congrès à Versailles."

Interrogé sur la date qui circule - la veille du discours de politique générale du Premier ministre - Christophe Castaner a expliqué que "aujourd’hui, il n’y a pas d’expression du président de la République sur les grandes orientations de la France qui ne soient travaillées avec le Premier ministre et inversement".

Depuis la révision constitutionnelle de 2008, le président de la République peut convoquer l'Assemblée nationale et le Sénat réunis en Congrès. Le dernier congrès de Versailles date du 16 novembre 2015, après les attentats de Paris et Saint-Denis.

Lu sur RTL

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !