Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique

Plan du 11 Mai

Emmanuel Macron annonce que le déconfinement ne se fera pas par région et évoque le principe du volontariat pour les écoles

Alors que le plan de déconfinement devrait être présenté au début de la semaine prochaine, Emmanuel Macron a annoncé qu'il ne se fera pas par région, selon des informations du Figaro et de Reuters. Le retour à l'école se fera sans obligation et sur le principe du volontariat, selon l'Elysée.

 

Alors que l’idée du déconfinement progressif et en fonction des régions était au cœur des débats ces derniers jours, une nouvelle précision vient d’être dévoilée en ce jeudi 23 avril. Selon des informations de Reuters et du Figaro, Emmanuel Macron aurait annoncé que le déconfinement ne se fera pas par région. 

Le président de la République était en visioconférence avec les maires et les représentants d'associations d'élus ce jeudi 23 avril. Selon Reuters, Emmanuel Macron aurait annoncé que le déconfinement ne devrait pas se faire par région. Le plan de déconfinement sera par ailleurs présenté "aux alentours de mardi" prochain a t-il dit.

Emmanuel Macron a également informé les élus que la liste des personnes autorisées à porter un masque allait être élargie. 

Suite aux annonces du ministre de l'Education nationale Jean-Michel Blanquer, le président a aussi tenu à rappeler que le retour à l'école se ferait sur la base du volontariat à partir du 11 mai.

Au cours de cette réunion, qui s'est achevée à 14 heures, le président a déclaré que "nous n’allons pas traiter de façon régionalisée". Le président de la République aurait toutefois déclaré que le déconfinement devrait se faire "en adaptation locale, avec la capacité d’appliquer les mesures sur le terrain".

Selon un responsable de l'Elysée cité par Reuters, le chef de l'Etat aurait donc également indiqué que le retour à l'école se ferait sur la base du volontariat et que le port de masques grand public serait recommandé pour la population, mais pas obligatoire.

Dans les transports en commun, la distanciation sociale et le port du masque seront en revanche imposés et appliqués afin de limiter les éventuelles contaminations.

Ces mesures seront donc précisées par le gouvernement en début de semaine prochaine.

Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !