Des députés LREM vont créer une cellule de soutien psychologique pour des élus épuisés | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Des députés LREM vont créer une cellule de soutien psychologique pour des élus épuisés
©Reuters

Dur, dur…

Des députés LREM vont créer une cellule de soutien psychologique pour des élus épuisés

"Il n’y a pas de crise politique mais un vrai coup de fatigue qui suscite des interrogations individuelles", affirme un marcheur dans l'Opinion.

Six mois de travail et voilà que les députés LREM sont fatigués, voire démotivés. Le rythme imposé est "quasi un rythme de crise" et cela "va continuer" dans les prochains mois, affirme une source anonyme à BFMTV. "Il n’y a pas de crise politique mais un vrai coup de fatigue qui suscite des interrogations individuelles", déclare de son côté, dans les colonnes de l'Opinion, un député de la majorité. Et d'ajouter : "Il faut y être attentif, certains d’entre nous sont à fleur de peau".

>>> À lire aussi : Castaner non rémunéré à la tête de La République En Marche : une démagogie beaucoup moins anodine qu’il n’y paraît 

Face à ce problème, une dizaine d'élus ont donc décidé de lancer…une cellule de soutien psychologique pour les parlementaires En Marche qui seraient à bout, selon l'Opinion. Tous ont en commun d'avoir été missionnés par Richard Ferrand, leur chef de file, pour réfléchir à l'organisation du prochain séminaire parlementaire, prévu au printemps. "Notre préoccupation principale est l'autre", résume l'un d'eux. Le groupe sera baptisé "Care". "Chaque député peut aller voir un député du Care en toute confiance", indique Frédérique Dumas, élue des Hauts-de-Seine.

Lu sur BFMTV

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !