Covid-19 : l'Union européenne approuve un contrat pour le vaccin Pfizer - BioNTech | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Europe
Pfizer laboratoire vaccin coronavirus covid-19
Pfizer laboratoire vaccin coronavirus covid-19
©David Dee Delgado / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP

300 millions de doses

Covid-19 : l'Union européenne approuve un contrat pour le vaccin Pfizer - BioNTech

Un contrat a été approuvé par la Commission européenne pour le vaccin de Pfizer et BioNTech. Ce contrat prévoit l'achat de 300 millions de doses. Les premières pourraient être livrées d'ici à la fin de l'année 2020.

Les laboratoires Pfizer et BioNTech ont annoncé lundi que leur vaccin était "efficace à 90%" contre les infections au Covid-19. La Commission européenne a annoncé mercredi avoir approuvé un contrat avec l'américain Pfizer et l'allemand BioNTech pour l’achet d'une quantité pouvant aller jusqu'à 300 millions de doses de leur vaccin contre la Covid-19.

Pfizer et BioNTech ont précisé dans un communiqué qu'ils prévoyaient les premières livraisons de leur vaccin "fin 2020, sous réserve du succès clinique et de l'obtention des autorisations des régulateurs".

Un porte-parole de la Commission européenne s’est exprimé lors d'une conférence de presse. Il a précisé que les livraisons interviendraient seulement quand le vaccin aura prouvé qu'il est "sûr et efficace" :

"La Commission a travaillé à construire un portefeuille diversifié de vaccins potentiels basés sur différentes technologies".

Dans le cadre de la lutte contre la pandémie de Covid-19, l'Union européenne a déjà anticipé avec la signature de trois contrats pour précommander d'éventuels vaccins : avec le suédo-britannique AstraZenaca et l'américain Johnson & Johnson (jusqu'à 400 millions de doses auprès de chacun), ainsi qu'avec le duo franco-britannique Sanofi-GSK (jusqu'à 300 millions de doses). L'UE a aussi passé des accords préliminaires avec l'allemand CureVac et l'américain Moderna.

La distribution des vaccins sera notamment suspendue au feu vert du régulateur, l'Agence européenne des médicaments (EMA). L'Union européenne.

A lire aussi : Vaccins contre la Covid en vue : une excellente nouvelle pour le monde, une moins bonne pour la France et voilà pourquoi

Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !