Autoroutes : un accord a été trouvé entre le gouvernement et les sociétés exploitantes | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société
Le péage était le point de crispation
Le péage était le point de crispation
©Capture

Solution trouvée

Autoroutes : un accord a été trouvé entre le gouvernement et les sociétés exploitantes

L'Etat va rallonger de deux ans en moyenne les durées des concessions. En échange, les sociétés d'autoroutes devront investir 3,2 milliards d'euros et geler les tarifs des péages en 2015.

L'équation semblait compliquée. Le gouvernement avait annoncé un vaste plan de rénovation des routes, financé à hauteur de 3,2 milliards d'euros par les sociétés d'autoroute. En revanche, Manuel Valls avait écarté toute hausse de péage pour l'année 2015. Finalement, un accord a été trouvé jeudi dans la soirée, a annoncé le ministre de l'Economie Emmanuel Macron.

Le plan d'investissement est maintenu mais en échange, l'Etat va rallonger les concessions de deux ans, en moyenne. Quant aux tarifs de péages, ils ne bougeront pas. C'est le résultat d'un bras de fer de 6 mois entre le gouvernement et les grands groupes exploitants.

Un rapport de l'Autorité de la Concurrence avait en effet pointé du doigt fin 2014 des tarifs bien trop élevés et une rentabilité excessive, notamment par rapport à l'inflation. Peu de temps après, les sociétés d'autoroutes avaient confirmé une nouvelle hausse pour 2015, provoquant la colère de la ministre de l'Ecologie, Ségolène Royal. L'épisode semble désormais clos.
 

Lu sur 20 minutes

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !