Assemblée nationale : l'opposition dénonce l'arrêt de la mission d'information sur la gestion de la crise du Covid-19 par le gouvernement | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Assemblée nationale : l'opposition dénonce l'arrêt de la mission d'information sur la gestion de la crise du Covid-19 par le gouvernement
©Alain JOCARD / AFP

Incompréhension

Assemblée nationale : l'opposition dénonce l'arrêt de la mission d'information sur la gestion de la crise du Covid-19 par le gouvernement

Les Républicains ont tenu à exprimer leur mécontentement face à l’arrêt de la mission d’information de l’Assemblée nationale sur la gestion de la crise sanitaire par le gouvernement.

La mission d'information de l'Assemblée nationale sur la gestion de l'épidémie de Covid-19 a pris fin ce mercredi après un vote. De nombreux élus de l'opposition et de nombreux membres des Républicains ont tenu à exprimer leur désapprobation face à l’arrêt soudaine de la mission d’information de l’Assemblée nationale sur la gestion de la crise sanitaire par le gouvernement. Le député LR Éric Ciotti, rapporteur de la Commission d'enquête parlementaire à l'Assemblée nationale, a vivement réagi sur Twitter :

« La majorité dissout la mission d'information sur la Covid-19. Par un coup de force institutionnel, En marche choisit de s'asseoir sur le contrôle de l'action de l'exécutif. C'est un véritable scandale ! […]  Par son attitude servile à l'exécutif, pour supprimer tout pouvoir de contrôle sur la crise sanitaire, la majorité humilie une nouvelle fois l'Assemblée nationale toute entière. En Marche en pleine dérive autoritaire ne tolère plus ni critique ni contre-pouvoir ».

Les députés PS ont également publié un communiqué pour dénoncer ce choix :

« La majorité de la République en marche abîme la démocratie. Nous en appelons au président de l'Assemblée nationale Richard Ferrand pour rétablir dans ses droits l'Assemblée nationale ».

La commission d'enquête sur la gestion de la crise sanitaire devait être transformée en mission d'information, sans date de fin programmée, pour être en mesure de poursuivre ses auditions - sans bénéficier du pouvoir d'enquête - tout au long de cette crise.

Le patron des députés LR, Damien Abad, s’est confié au Figaro :

« Elle devait permettre de faire des rapports d'étape, notamment sur la campagne de vaccination ».

La semaine dernière la prorogation de l'état d'urgence sanitaire a été voté, permettant à l'exécutif d'imposer des restrictions selon les évolutions de la crise.

Christophe Castaner a tenu à défendre ce choix auprès de la rédaction du Figaro :

« C’est le cinéma habituel des oppositions, qui ont souvent utilisé cette commission comme une scène politicienne. Les commissions d'enquête et missions d'information sont temporaires, c'est la vie parlementaire. Nul doute qu'après 14 ans à l'Assemblée, Eric Ciotti le sache mieux que personne ».

Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !