Affaire Gabriel Matzneff : tensions entre Anne Hidalgo et des élus écologistes après la démission de Christophe Girard | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Anne Hidalgo Christophe Girard
Anne Hidalgo Christophe Girard
©STEPHANE DE SAKUTIN / AFP

Nouveau rebondissement

Affaire Gabriel Matzneff : tensions entre Anne Hidalgo et des élus écologistes après la démission de Christophe Girard

L’adjoint à la culture Christophe Girard a quitté son poste à la suite de manifestations demandant sa démission, malgré le soutien de la maire de Paris, Anne Hidalgo.

Christophe Girard, adjoint à la culture d’Anne Hidalgo à Paris, a démissionné de ses fonctions, le jeudi 23 juillet. Il a été mis en cause par les élus écologistes, alliés de la maire socialiste, dans l’affaire Matzneff.

Selon des informations du Monde, Christophe Girard avait été interrogé par la police judiciaire en mars, en tant qu’ancien secrétaire général de la maison Yves Saint Laurent dans les années 1980. Cette structure aurait apporté à l’époque un soutien financier à Gabriel Matzneff, visé par une enquête pour "viols sur mineurs" ouverte par le parquet de Paris après la publication en janvier du roman autobiographique de Vanessa Springora, "Le Consentement".

De nombreux élus d’Europe Ecologie-Les Verts et des associations féministes réclamaient le départ de Christophe Girard. Dimanche 19 juillet, ils avaient écrit à Anne Hidalgo pour lui demander de suspendre son adjoint à la culture et d’ouvrir une enquête interne à la Ville de Paris. 

Anne Hidalgo, qui a toujours apporté son soutien à Christophe Girard, s’est dite "écœurée", après l’annonce de sa démission. La maire de Paris a publié le message suivant sur Twitter : 

"Dans quelle démocratie vivons-nous où le droit est piétiné par la rumeur, les amalgames et les soupçons ? Tout mon soutien à mon ami Christophe Girard". 

Christophe Girard a porté plainte pour diffamation. Devenu une première fois adjoint à la culture sous la mandature de Bertrand Delanoë, et initiateur, entre autres, de la Nuit blanche, Christophe Girard reste conseiller de Paris du 18e arrondissement. Sa démission d’adjoint à la culture pose néanmoins la question de son maintien et de son avenir à la présidence du conseil d’administration de Paris Musées, l’établissement public qui gère quatorze musées de la Ville de Paris. 

Le Monde

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !