Action contre la pandémie : Emmanuel Macron assume de changer de stratégie « d'une semaine à l'autre » sur le confinement ou le couvre-feu | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Emmanuel Macron coronavirus covid-19 mobilisation
Emmanuel Macron coronavirus covid-19 mobilisation
©Christophe Ena / POOL / AFP

Combat de tous les instants

Action contre la pandémie : Emmanuel Macron assume de changer de stratégie « d'une semaine à l'autre » sur le confinement ou le couvre-feu

Emmanuel Macron s’est exprimé sur la crise sanitaire en marge d’un déplacement ce mardi dans l’Eure. Le chef de l’Etat a précisé que son « obsession » était que le « pays sorte de la crise ».

De nombreuses questions se posent sur de nouvelles mesures potentielles qui pourraient être actées pour cette fin de semaine comme le couvre-feu avancé ou un troisième confinement afin de limiter l’épidémie. Le Premier ministre Jean Castex fera un nouveau point jeudi soir lors d'une conférence de presse. Le président de la République a tenu à rappeler sa mobilisation de tous les instants dans le cadre de la lutte contre la Covid-19. Emmanuel Macron s’est exprimé ce mardi midi, en marge d'un déplacement sur le site d'ArianeGroup, à Vernon dans l’Eure, selon des informations du Figaro : 

« Mon obsession, c'est que notre pays sorte de la crise. Et que le jour où nous aurons réussi à endiguer ce virus, nous soyons plus forts pour pouvoir relancer encore plus vigoureusement tous les moteurs de l'économie ». 

Le chef de l'etat a reconnu - avec « beaucoup d'humilité » - qu'il travaillait « à la fois en anticipation, (mais aussi) en gestion. Nous tenons, plusieurs fois par semaine, des réunions. Nous prenons des décisions. Elles sont importantes ».

Emmanuel Macron a tenu à souligner que ces arbitrages avaient « vocation à être clarifiés chaque jeudi », lors des conférences de presse de Jean Castex et Olivier Véran. 

Le président de la République a aussi affirmé que son action était « éclairée par la science […] face à ce virus qui évolue comme évolue le vivant ». Cela implique, « des changements » de stratégie « d'une semaine à l'autre ». Emmanuel Macron considère que cela n'empêche pas, selon lui, de conserver du « pragmatisme » et de la « clarté ». 

Emmanuel Macron a donc tenté de répondre aux critiques qui visent le chef de l’Etat et le gouvernement depuis le lancement de la campagne vaccinale en France. 

« Je gère la crise chaque jour. Le matin ; le midi ; le soir. C'est mon obsession ».

Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !