Maigrir en mangeant des frites et du chocolat, c'est possible : adoptez la chrononutrition | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
La "formule magique" à retenir est : "Petit déjeuner de roi, déjeuner de prince et dîner de pauvre."
La "formule magique" à retenir est : "Petit déjeuner de roi, déjeuner de prince et dîner de pauvre."
©Reuters

Miam !

Maigrir en mangeant des frites et du chocolat, c'est possible : adoptez la chrononutrition

La chrononutrition est une méthode qui permet de mincir sans se priver. Il ne s'agit pas vraiment d'un régime, plutôt d'une réorganisation de notre alimentation en fonction de notre horloge biologique.

Faire attention à ce que l'on mange, c'est bien. Faire attention à quand on mange est tout aussi important. Cela porte un nom : la chrononutrition. Elaborée en 1986 par le Dr Alain Delabos, cette méthode permet de mincir sans se priver. Il ne s'agit pas à proprement parler d'un régime, mais plutôt d'une réorganisation de notre alimentation en fonction de notre horloge biologique. Concrètement, ça signifie qu'il est possible de maigrir sans tirer un trait sur le chocolat, le fromage, le pain et même les frites !

Les besoins de notre corps évoluent au fil de la journée, tout comme la sécrétion des enzymes et des hormones nécessaires à l'absorption des aliments. Les lipases, qui dégradent les graisses, sont sécrétées le matin ; les protéases, qui s'occupent des protéines, le midi. Et le soir, l'organisme ne sécrète presque plus d’enzymes, rapporte Tour Mag.

La "formule magique" à retenir est la suivante : "Petit déjeuner de roi, déjeuner de prince et dîner de pauvre."

Le matin 

Vos parents avaient raison : le petit déjeuner est le repas le plus important de la journée. Le corps a besoin de "carburant" pour commencer la journée en pleine forme. Selon une étude au long court menée par la Harvard School of Public Health, les hommes qui ne mangent pas le matin ont 27% plus de chances de faire une crise cardiaque, rapporte le Time. De plus, en sautant le petit déjeuner, vous serez affamé dès midi et vous engloutirez un déjeuner copieux pour compenser.

Le matin, évitez les sucres rapides (bye bye les céréales et les viennoiseries...) et n'hésitez pas à manger gras. Fromages, pain, beurre, œufs, charcuterie, fruits : lâchez-vous ! 

Le midi

Votre déjeuner doit être dense. Le mieux est d'opter pour un plat unique, composé de viande et de féculents. Votre apport en protéines sera ainsi beaucoup plus important que le matin, mais avec moins de lipides. Il doit s'agir d'un repas court et pas trop abondant afin d'éviter de piquer du nez à votre retour au bureau. Donc pas d'entrée, pas de fromage et pas de dessert.

L'après-midi

Les adultes aussi ont droit à une collation à 16h. Elle est même nécessaire pour être en forme jusqu'au soir. Mais attention ! Il ne faut pas confondre en-cas et grignotage. "Comme les autres repas, le goûter se prépare et répond à des critères précis. Il est à la fois coupe-faim et défatiguant", résume le site Chrononutrition.net.

Que les gourmands se rassurent : on mange sucré au goûter (gras végétaux, fruits et dérivés sucrés). En revanche, les graisses animales sont proscrites : exit les yaourts, le beurre, le fromage. Mais aussi le pain, les biscuits etc. L'idéal est de manger du chocolat noir (minimum 70% de cacao) et des fruits (frais ou secs).

Le soir

Il est impératif de dîner léger. Etant donné que le corps métabolise moins bien le soir, on a tendance à stocker ce qu'on mange. Dans la chrononutrition, ce repas n'est d'ailleurs pas obligatoire. Le mieux est de ne pas manger trop tard et de se nourrir d'aliments faciles à digérer afin de bien dormir : poissons, fruits de mer, viandes maigres (dinde, lapin, poulet, jambon dégraissé etc.) et légumes.

Dernières choses à savoir :

- Dans la chrononutrition, on consomme environ 1 500 calories par jour. 

- Deux fois par semaine (pas plus !), vous pouvez manger comme vous le souhaitez, sans respecter les règles de ce régime.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !