Les smartphones en passe de terrasser les ordinateurs comme point d'accès au web | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
High-tech
Les smartphones en passe de terrasser les ordinateurs comme point d'accès au web
©

Geekos

Les smartphones en passe de terrasser les ordinateurs comme point d'accès au web

Même s'il est à la fois GPS, lecteur MP3, lecteurs vidéo, appareil photo, la fonctionnalité devenue indispensable au mobile est Internet. A tel point qu'il est en passe de supplanter le bon vieil ordinateur.

Pierre  Ledru

Pierre Ledru

Pierre LEDRU travaille dans les télécoms depuis plus de 30 ans. Après une expérience de 10 années, expatrié comme assistant technique aux autorités locales des Télécoms au Yémen, il devient formateur puis formateur-développeur à l’institut de formation Alcatel-Lucent. Il possède une grande expérience de la téléphonie et a suivi toutes les évolutions de la ToIP.

Il est également acteur amateur de théâtre et appartient à la troupe du théâtre de la griffe.

Il est notamment l'auteur de Téléphonie sur l'IP (ToIP).

Voir la bio »

Jusqu’il y a peu, votre téléphone portable se limitait à vous permettre d’appeler vos proches ou d’expédier des messages littéraux courts. Instantanéité ! Un service de communication très vite ressenti comme une nécessité avec parfois une prise de risques effarante dans son utilisation. Un service de communication addictif facilement exploité par les opérateurs de téléphonie.

Quel émerveillement que de saliver au menu du soir de sa meilleure amie et surtout d’en faire profiter alentour des témoins involontaires et parfois agacés. Intimité ? Foin ! Hormis un nouveau type de bombardement par des ondes, critiqué par certains car il faut bien que des contre pouvoirs s’installent, la téléphonie mobile de base ne demandait pas trop de ressources techniques : un débit numérique relativement faible, on parlera de « bande passante », suffirait à ravir tout un chacun…

Mais, en parallèle se développait l’accès, via les réseaux filaires familièrement considérés comme « la téléphonie de papa », au monde du partage de toutes sortes d’informations, l’Internet ; ne fallait il pas que l’une rejoignît l’autre ? En d’autres termes sobrement techniques, votre terminal mobile ne pouvait il pas se comporter à l’instar de votre ordinateur personnel, fût il portable ? Pour cela plusieurs difficultés apparurent.

Tout d’abord la masse et la diversité des informations à transmettre, nécessitaient cette fois une bande passante beaucoup plus large qui pourrait ainsi offrir aux utilisateurs un débit, toutefois partagé, plus important. C’est ainsi que se sont développées des offres alléchantes à l’attention des usagers mobiles, offres accompagnées de moult applications gratuites permettant de surfer sur le net en toute tranquillité.

Depuis, qui d’entre eux a résisté à l’attrait irrésistible du site de la RATP lui annonçant un incident sur sa ligne préférée ? Du site de Météo France lui confirmant qu’une promenade romantique sous l’averse et sans parapluie ne serait finalement pas si agréable quoique le dit-usager acceptât de s’acquitter d’une peu modeste contribution financière pour l’achat d’un terminal mobile intelligent symboliquement appelé « smartphone » ; le geek mobile était né ! Usage de l’Internet facilité, intuitivité, le tour était joué, après un entrainement réduit au maniement du bijou technologique !

L’ordinateur personnel serait il donc devenu obsolète ? Voir. Reste un problème majeur inhérent à la taille de l’écran du susdit smartphone : la visibilité. En effet si le PC offre un confort certain pour le visionnage d’images animées, la petitesse de l’écran du terminal mobile est un obstacle incontournable ; RIP le « live », le « streaming » alors que l’ordinateur portable propose un écran bien adapté.

Seulement voilà, la connexion ADSL à domicile n’est-elle pas désormais réservée à la réception des chaînes télévisuelles et aux appels « VoIP » forfaitaires voire gratuits ? N’est-elle pas utilisée dans le foyer, par majoritairement des personnes déjà installées dans la vie alors que le mobile est particulièrement adapté à un public jeune voulant communiquer, se connecter à tout moment ?

Ainsi donc les connexions Internet vont de plus en plus se faire à partir d’un terminal mobile au détriment des diverses « Box ». Les chiffres récents indiquent qu’environ 50% des moins de 25 ans utilisent régulièrement leur mobile pour accéder à Internet et la tendance est à la hausse malgré les coûts encore élevés des smartphones, de plus les prévisions montrent que le public français dans son ensemble est l’internaute mobile en devenir de l’Europe et sera mobile à près de 50% d’ici à 2 ou 3 ans. La nomophobie vous guette !

Reste à préciser que l’intrusion subite des « Tablettes » sur le marché des technologies de pointe risquent bien de bouleverser quelques prévisions : dès qu’elles auront intégré toutes les facilités combinées des PC et smartphones, celles-ci pourraient bien capter une très large part des Internautes et ainsi conforter la mobilité Internet. Mais c’est une autre histoire.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !