France post-Covid-19 : les mesures d’extrême urgence pour assurer la survie du pays en tant qu’entité politique et humaine | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
France post-Covid-19 : les mesures d’extrême urgence  pour assurer la survie du pays en tant qu’entité politique et humaine
©FRANCOIS GUILLOT / AFP

Bonnes feuilles

France post-Covid-19 : les mesures d’extrême urgence pour assurer la survie du pays en tant qu’entité politique et humaine

Le Général Didier Tauzin publie "Rebâtir la France après le Covid-19 : sur le roc !" chez Mareuil éditions. Dans cet essai, le Général Tauzin propose les grandes lignes d'une nouvelle politique accompagnée des mesures immédiates à prendre pour reconstruire la France "sur le roc !". Extrait 2/2.

Didier Tauzin

Didier Tauzin

Didier Tauzin est général de division.

Il a commandé de 1992 à 1994 le prestigieux RPIMa (Premier régiment parachutiste d'infanterie de marine), notamment lors d'opérations au Rwanda.

Il est l'auteur du livre "Rwanda, je demande justice pour la France et ses soldats" (éditions Jacob Duvernet, 2011) ainsi que de "Rebâtir la France" (Mareuil éditions) et Rebâtir la France après le Covid-19 (Mareuil éditions).

 

Voir la bio »

La sécurité et l’ordre intérieurs. Les troubles peuvent venir de partout ou presque, mais notamment des banlieues, des black blocs, des syndicats et partis révolutionnaires, des djihadistes dont certains sont infiltrés dans les forces de l’ordre, et cela dans un contexte de peur, de repli ou de communautarisme belliqueux, et alors qu’il y a en France des armes en nombre impressionnant. Pour assurer l’ordre et la sécurité, aucune émeute ni aucune grève ne doivent être autorisées pendant une durée suffisamment longue afin de permettre au gouvernement de travailler dans la sérénité, mais tous les différends et conflits sociaux doivent être abordés dans le dialogue avec le souci de trouver des solutions conformes au bien commun et non de satisfaire les intérêts de quelques-uns. 

La sécurité extérieure. Les autres pays européens connaîtront la même situation que nous, et on peut s’inquiéter des réactions nationalistes, notamment des États-Unis, de la Turquie et de la Chine. Il faut aussi envisager de stopper des migrations importantes venues d’Afrique et du Proche-Orient. 

La survie alimentaire de la population. Le commerce international sera très fortement bouleversé, les circuits nationaux d’approvisionnement seront très perturbés sinon arrêtés, cela provoquant une ruée des populations citadines vers les campagnes et des conflits mortels pour un bout de pain. Il faudra donc de toute urgence promouvoir la production agricole et animale suffisante en France, donner chaque fois que cela est possible la priorité à la production locale, restaurer les capacités d’approvisionnement des villes et favoriser les circuits commerciaux courts. Ainsi notre souveraineté alimentaire peut-elle être rétablie en peu d’années. 

2.3.2 – Mesures structurelles indispensables à prendre dès lors que les mesures d’extrême urgence auront été prises et que le gouvernement d’exception aura commencé de maîtriser la situation, mais sans attendre que cette situation soit parfaitement stable. 

Restaurer l’État et son administration territoriale, du moins dans leurs fonctions régaliennes. Cette restauration de l’État régalien passe évidemment par l’attribution de moyens en conséquence qui, outre des forces militaires et de sécurité suffisantes, doivent comprendre un service médical d’État pour les « déserts médicaux » et pour affronter les futures épidémies.

Constituer un Exécutif National composé du chef de l’État et des maires, seuls élus en permanence en lien direct avec la nation et ayant mission de l’encadrer et de la servir en tout temps, notamment dans les moments difficiles. Épine dorsale de la nation, cet Exécutif National sera doté de règles de fonctionnement et de moyens appropriés aux situations les plus difficiles. 

Organiser, avec les maires, les banques et les divers corps professionnels concernés, un redémarrage économique visant à assurer définitivement la souveraineté alimentaire, médicale, énergétique, numérique de la France, mais aussi à résorber le chômage qui sera fortement aggravé par la crise. 

Participer à la stabilisation de l’Europe et promouvoir rapidement une association européenne d’États souverains (voir ci-après III, 3.6 : Orientations stratégiques pour l’Europe). 

Promouvoir la stabilisation et la pacification des relations internationales, notamment aux périphéries de l’Europe, en élaborant un partenariat européen comprenant la Russie.

Extrait du livre du Général Didier Tauzin, "Rebâtir la France après le Covid-19: sur le roc !", chez Mareuil éditions

Lien vers la boutique : ICI et ICI 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !