Des QR codes pour accélérer la numérisation des attestations de vaccination | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
Un membre de la Croix-Rouge administre une dose du vaccin Pfizer / BioNTech à une femme dans un centre de vaccination contre la Covid-19 à Nanterre.
Un membre de la Croix-Rouge administre une dose du vaccin Pfizer / BioNTech à une femme dans un centre de vaccination contre la Covid-19 à Nanterre.
©BERTRAND GUAY / AFP

Atout dans la lutte contre la pandémie

Des QR codes pour accélérer la numérisation des attestations de vaccination

Pour accélérer l’accompagnement de la sortie de crise Covid-19, on annonce depuis des mois la numérisation des attestations pour les citoyens et les salariés vaccinés avec des QR CODE. Comme d’habitude le gouvernement annonce et les entreprises agissent…

Sophie de Menthon

Sophie de Menthon

Sophie de Menthon est présidente du Mouvement ETHIC (Entreprises de taille Humaine Indépendantes et de Croissance) et chef d’entreprise (SDME)

Voir la bio »

Après de nombreuses initiatives privées depuis le début de la pandémie pour protéger les salariés, d’une part au sein de leur entreprise, et d’autre part en termes d’innovations pour sécuriser les bureaux et autres, les chefs d’entreprise continuent à innover dans le silence et dans l’ombre. Cette fois il s’agit du seul et premier QR Code attestant la fin du cycle vaccinal. L’État parle, l’État annonce, l’État promet, l’État hésite… et rien ne se passe. On annonce un pass vaccinal avec force débats politiques en nous disant que c’est injuste d’y recourir, et sans préciser l’usage et l’utilité du passeport (devenu « pass » parce que cela fait moins contrôle !) La seule initiative gouvernementale annoncée a consisté à mettre sur l'application TousAntiCovid un test PCR négatif, ce qui n’est toujours qu’une annonce. De pass vaccinal il n’est point encore question… et surtout rien ne suit dans la mise en œuvre et le « comment on fait ». C’est pourquoi le privé a pris le relai et l’a mis en place dans la mairie du 7ème arrondissement à Paris. Trop simple : au moment de remplir l’attestation que remet le médecin sur un papier (falsifiable) on rentre les données pour créer un QR Code qui sera seulement remis à l’intéressé. Ce QR Code, de façon à ne pas pénaliser ceux qui n’ont pas de téléphone portable (personnes âgées) ou ceux qui n’ont pas l’application TousAntiCovid, est accompagné d’une carte type carte vitale avec ce fameux QR Code. Une expérience a été lancée avec la mairie du 7ème arrondissement le 27 avril, le 6ème arrondissement suit, ainsi que beaucoup d’autres municipalités qui elles se reposent sur le secteur privé. Succès unanime, à la grande satisfaction des vaccinés !

Quand comprendra-t-on que les entreprises sont les alliées du gouvernement en ce qui concerne l’application et la créativité dans les aides pour limiter la crise sanitaire ? Et surtout bien meilleures que lui pour la mise en place ? Après que les organismes de contrôle et administrations ont vérifié, surveillé et émis des doutes sur cette initiative, surtout sans donner de réponses fermes, le processus est en place !

Mais quel dommage que cette guéguerre stérile, puérile et négative empêche la France d’avancer. Ce fut la même chose face aux établissements de santé privés au départ de la pandémie. C’est aujourd’hui la même chose pour les tests individuels. Et salivaires. Ce fut la même chose pour les tests antigéniques, le gel hydroalcoolique et les masques rationnés jusqu’à ce que nous les commandions en Chine !

L’entreprise ne suscite que la méfiance et en aucun cas la confiance. Nous sommes ralentis dans toutes nos initiatives. Tout ce qui n’est pas interdit est obligatoire et inversement. Ainsi un ministre a t-il expliqué longuement il y a 3 mois, qu'il était inefficace de mettre des appareils virucides dans les lieux publics... pour l’exiger dans les classes aujourd’hui (détecteur de CO2).

Merci Bercy pour vos aides financières... qu’il faudra un jour ou l’autre rembourser, mais laissez-nous vivre ! Et surtout écoutez-nous…

SCHEMA garantissant que les données des patients pour le QR code, ne sont pas conservées :

SOPHIE DE MENTHON, Présidente du mouvement ETHIC (Entreprises de Taille Humaine Indépendantes et de Croissance)

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !