Armes à feu : la dernière provocation de Donald Trump ! | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
L'ancien président Donald Trump lors d'une réunion de la NRA, le 26 avril 2019, à Indianapolis.
L'ancien président Donald Trump lors d'une réunion de la NRA, le 26 avril 2019, à Indianapolis.
©SCOTT OLSON / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP

Il est fidèle à lui-même

Armes à feu : la dernière provocation de Donald Trump !

L'ancien président des États-Unis sait pertinemment à qui il s'adresse.

Benoît Rayski

Benoît Rayski

Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.

Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge (Denoël), ou encore de L'homme que vous aimez haïr (Grasset) qui dénonce l' "anti-sarkozysme primaire" ambiant.

Il a travaillé comme journaliste pour France Soir, L'Événement du jeudi, Le Matin de Paris ou Globe.

Voir la bio »

Donald Trump s'est rendu à la conférence annuelle de la NRA (National Rifle Association). La puissante organisation qui milite pour que tous les Américains puissent détenir une arme. Il se trouve que cette conférence et que cette visite ont eu lieu 48 h seulement après l'abominable massacre d'Uvalde où 19 enfants et 2 institutrices ont trouvé la mort.

L'assassin, un latino-américain de 18 ans, n'avait eu aucune difficulté à trouver une arme puisqu'elles sont en vente libre.

Le débat sur les armes à feu est de ceux qui scindent l'Amérique. Les Démocrates dans leur grande majorité sont pour que leur vente soit soumise à une autorisation préalable. Les Républicains dans leur totalité sont pour que chaque Américain puisse s'armer à sa guise.

Depuis l'épopée du far-west, les Américains considèrent qu'un Colt est synonyme de Liberté.

Ils sont plusieurs à penser ainsi et même Joe Biden n'a rien pu faire contre. La NRA constitue un des viviers de l'électorat de Donald Trump.

Mais au lendemain du massacre d'Uvalde, il aurait pu s'abstenir de marquer par sa présence la conférence de cette association. Mais Trump n'a que faire de ces minauderies. Lors de cette réunion il a lancé cet appel aux Américains : "armez-vous pour combattre le mal". Voilà qui promet des massacres en perspective. Surtout si Trump envisage d'armer les enfants.

À Lire Aussi

Enfoncez-vous ça bien dans la tête : il ne faut plus dire "psychose" mais "réalités non consensuelles"

Le sujet vous intéresse ?

À Lire Aussi

On parle beaucoup des féminicides mais pourquoi ce silence sur les infanticides ?Le nom de Damien Abad est cité dans une affaire où se télescopent tueur à gage et écoutes téléphoniques !

Mots-Clés

Thématiques

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !