"Il s'agissait d'un boucher"! Réflexions sur un crachat… | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société
"Il s'agissait d'un boucher"! Réflexions sur un crachat…
©Capture

Le temps des charognards à Trèbes

"Il s'agissait d'un boucher"! Réflexions sur un crachat…

Il s'est trouvé quelqu'un pour écrire ça. Une porte-parole de la minorité silencieuse des hyènes et des chacals.

Benoît Rayski

Benoît Rayski

Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.

Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge (Denoël), ou encore de L'homme que vous aimez haïr (Grasset) qui dénonce l' "anti-sarkozysme primaire" ambiant.

Il a travaillé comme journaliste pour France Soir, L'Événement du jeudi, Le Matin de Paris ou Globe.

Voir la bio »

Le post a été publié sur Facebook. En voici la teneur : "Ben quoi ça vous choque un assassin qui se fait tuer par un terroriste? Pas moi. Zéro compassion pour lui. Il y a quand même une justice"…

Lui c'était Christian Medves, chef du rayon boucherie du super U de Trèbes. Assassiné par Radouane Lakdim. Elle, celle qui a craché sur sa tombe, a été identifiée comme étant une militante "vegan". Elle défend la cause animale. Cette militante ne veut pas qu'on mène des animaux à l'abattoir. Mais quand c'est des hommes ça ne la gêne pas.

Dans le même registre Stéphane Poussier, militant de la cause non pas animale mais révolutionnaire, s'était réjoui il y a quelques jours de la mort d'Arnaud Beltrame : "A chaque fois, et c'est pas tous les jours qu'un gendarme se fait buter c'est le pied!".

La haine en France est un sentiment qui se porte bien. Mercredi jour de deuil pour la malheureuse Mireille Knoll, tuée parce que juive, des étudiants d'extrême gauche ont saccagé le local de l'Union des Etudiants Juifs de France à la faculté de Tolbiac. Sur les murs ils ont laissé des tags : "Mort à Israël", "Juifs = antigoy".

Nous avons chez nous des loups. Ils travaillent au couteau. A côté d'eux les accompagnants, craintifs et révérencieux, des chacals et des hyènes. Eux ne tuent pas. Mais ils remplissent parfaitement leur emploi de charognards.

Selon les services du ministère de l'Intérieur on dénombre sur le territoire français environ 20 000 fichés S. Et combien de fichés A ("A" comme abject). Combien de fichiers I ("I" comme ignoble)? Attirés par l'odeur du sang ils viennent en meute se servir sur les cadavres. Les concernant nous sommes farouchement favorable à un regroupement familial. Que les fichés I et les fichés A aillent rejoindre les fichés S à Trappes, Bobigny, la Courneuve et Stains…

PS: Une marche blanche a été organisée hier à la mémoire de Mireille Knoll. Les marches blanches ça suffit! Il nous faut des marches rouges. Rouges de colère.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !