Soyez ignoble au travail, vous serez récompensé | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société
Selon une étude centrée sur les comportements, les revenus et les rapports hommes femmes, l'entreprise tend à récompenser la muflerie.
Selon une étude centrée sur les comportements, les revenus et les rapports hommes femmes, l'entreprise tend à récompenser la muflerie.
©

Impolitesse

Soyez ignoble au travail, vous serez récompensé

La politesse ne paye pas. C'est la conclusion d'une étude selon laquelle être détestable au boulot permettrait de gagner le respect des autres.

La politesse est-elle contre-productive ? C'est ce que sous entend une étude : ne jamais dire merci, n'avoir aucun égard pour ses collègues et être distant dans les mails permettrait de gagner le respect dans l'entourage professionnel. Une femme écrivain raconte, sur le Daily Beast, comment sa vie professionnelle a changé à partir du moment où elle a supprimé toutes les formules de politesse dans ses correspondances.

"Pendant des années, j'ai tout fait pour être quelqu'un de sympathique au travail", raconte Amy Reitner, alors que son patron était "un salaud". " Et j'ai soudainement réalisé la chose suivante :  et si mon chef avait pas obtenu ses responsabilité et son bon salaire, non pas malgré son impolitesse, mais grâce à cela ?".

En effet selon une étude centrée sur les comportements, les revenus et les rapports hommes femmes dans le Journal of Personality and Social Psychology, l'entreprise tend à récompenser la muflerie. "Les hommes désagréables gagnent mieux leur vie que les hommes agréables, et la situation est la même pour les femmes", explique le Daily Beast.

L'écrivain a alors mené une expérience : elle a banni tous les remerciements ou les excuses de ses mails envoyés, même envoyés en retard. Et ne se montrait plus aussi attentionnée qu'avant. "L'effet était immédiat", raconte-t-elle. "Les collègues on commencé à me traiter avec plus de respect".

Néanmoins, machisme oblige, l'impolitesse est beaucoup plus tolérée chez les hommes que chez les femmes. " Si un homme est désagréable, il est potentiellement considéré comme un bon manager, alors que pour une femme, l'accusation de "garce" arrive vite", conclut-elle.

The Daily Beast

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !