Le classement des distractions les plus perturbantes au bureau | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société
Le classement des distractions les plus perturbantes au bureau
©Reuters

Le travail c'est la santé

Le classement des distractions les plus perturbantes au bureau

La rédaction de Quartz s'est penchée sur la question des distractions au travail. Des nuisances insoupçonnées se retrouvent dans ce classement et notamment dans les premières places.

Dans une enquête commandée par le fabricant de matériel de bureau Poly et menée par la société de recherche Future Workplace, 76% des personnes interrogées ont déclaré qu'un collègue parlant à haute voix et fort au téléphone créait un niveau de distraction modéré, élevé ou très élevé pendant leur travail. Il s'agit de la perturbation la plus souvent citée dans l’enquête. Le bruit d'un collègue parlant à proximité a été cité par 65% des personnes interrogées.

Le bruit de la préparation d'un café au bureau est considéré comme une distraction modérée à très forte pour seulement 26%. En revanche, 46% ont déclaré être distraits par la présence d'animaux domestiques au bureau. Ce chiffre est inférieur à celui des 53% qui signalent des distractions modérées à très fortes, causées par les visites d'enfants.

Cette étude mondiale sur les distractions dans les bureaux a été menée auprès de 5.150 employés travaillant au moins trois jours dans un environnement d'entreprise.

Il y a une réaction grandissante contre les projets de bureaux ouverts. Des études ont montré que les "open space" entraînaient une diminution de la collaboration en face-à-face et une baisse de la productivité, en particulier pour les branches les plus créatives. 

Les distractions au travail ne sont pas simplement un problème pour les bureaux ouverts. Seuls 61% des personnes interrogées ont déclaré travailler dans un bureau avec un espace ouvert. 98% des personnes interrogées ont déclaré être distraites au travail.

La rédaction de Quartz a donc dévoilé un classement des distractions de bureau les plus gênantes, suite au résultat de cette étude : 

- un collègue qui parle fort au téléphone

- des collègues discutant à proximité

- les sonneries du téléphone ou des alertes sur le ssmartphones

- des fêtes organisées au bureau (anniversaires, retraites, naissances)

- des réunions de groupe à proximité

- la visite d'enfants

- des jeux en équipe au bureau

- des membres de la famille en visite (autres que les enfants)

- des activités ludiques ou la pratique de jeux (tennis de table, football, jeux vidéo)

- des animaux au bureau

- des bruits extérieurs (voitures, sirènes, météo, travaux d'aménagement paysager, aboiements de chiens)

- un collègue en train de manger

- le système de chauffage ou de climatisation

- le bruit d'un photocopieur ou d'une imprimante en marche

- un café en cours de préparation

Quartz

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !