Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Insolite
Jake Angeli Jamiroquai humour twitter réseaux sociaux
©SAUL LOEB / AFP

Ressemblance

Le chanteur du groupe Jamiroquai tient à rassurer ses fans (avec humour) et précise qu’il n’était pas à Washington au cœur de la foule de manifestants pro-Trump

Le chanteur britannique a réagi avec humour aux comparaisons de nombreux internautes. La ressemblance de l'artiste avec l'un des manifestants - très remarqué par sa tenue particulière - a été très relayée et évoquée avec dérision sur Twitter.

Jay Kay, chanteur du groupe Jamiroquai, s'est retrouvé malgré lui cité avec humour et dérision sur les réseaux sociaux suite aux images impressionnantes de l'invasion du Capitole à Washington par des partisans de Donald Trump. 

Jake Angeli, l'un des milliers de militants qui ont perturbé le Congrès mercredi, a été comparé à l'artiste britannique du groupe Jamiroquai par de nombreux internautes en raison de son accoutrement et de ses cornes. Le chanteur de Jamiroquai a réagi ce jeudi en publiant une vidéo sur Twitter :

« Bonjour, le monde! Certains d'entre vous pensent peut-être m'avoir vu à Washington hier soir, mais je n'étais pas avec tous ces cinglés ».

En légende, il fait référence à la tenue qui lui a valu des comparaisons : 

« J'adore la coiffe, mais je ne suis pas sûr que ce soit le genre de personnes avec qui je traîne ».

Le partisans de Donald Trump, Jake Angeli, s'est fait remarquer en se présentant au Capitole torse nu, vêtu d'une peau de bête, le visage maquillé aux couleurs du drapeau américain. 

Sur Twitter, les plaisanteries sur sa ressemblance avec le chanteur ont été nombreuses.

Jake Angeli est déjà connu des militants d'extrême-droite américains. Cet ancien acteur, chanteur et doubleur est un membre influent de la mouvance conspirationniste QAnon. Sa coiffe particulière, qu'il a déjà arborée par le passé, lui a valu le pseudonyme de « QAnon Shaman ». Il est devenu mercredi le symbole de l’envahissement du Capitole aux Etats-Unis, notamment à cause de son look reconnaissable.

Une minorité de militants pro-Trump sont persuadés que Jake Angeli et les partisans les plus extrêmes mobilisés au Capitole seraient en réalité des Antifa déguisés en supporters de Trump pour les discréditer.

BFMTV

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !