Yvan Stefanovitch | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts

À Propos

Yvan Stefanovitch, journaliste, s’est spécialisé dans les enquêtes sur les gaspillages français. i l est l’auteur d’une dizaine d’ouvrages, dont Aux frais de la princesse (2007), Le Sénat : Enquête sur les super-privilégiés de la République (2008), La Caste des 500 (2010), Enquête sur les faiblesses de l’armée et les milliards gaspillés par l’État (éditions du Moment, 2013) et Histoire secrète de la corruption sous la Ve (Nouveau Monde, 2014).

Ses Contributions

Le Conseil d’Etat : des juges au royaume de l’entre-soi ?

Bonnes feuilles

Le Conseil d’Etat : des juges au royaume de l’entre-soi ?

Yvan Stefanovitch publie "Petits arrangements" entre amis aux éditions Albin Michel. Qu'est-ce que le Conseil d'État ? Le plus influent des réseaux de pouvoir ? Le dernier protecteur des libertés publiques ? À travers son enquête, la première du genre, Yvan Stefanovitch nous fait découvrir la réalité de cette puissance invisible qui ne dit pas son nom. Extrait 2/2.

Le Conseil d’Etat : l’arme fatale anti-justiciable ?

Bonnes feuilles

Le Conseil d’Etat : l’arme fatale anti-justiciable ?

Yvan Stefanovitch publie "Petits arrangements" entre amis aux éditions Albin Michel. Qu'est-ce que le Conseil d'État ? Le plus influent des réseaux de pouvoir ? Le dernier protecteur des libertés publiques ? À travers son enquête, la première du genre, Yvan Stefanovitch nous fait découvrir la réalité de cette puissance invisible qui ne dit pas son nom. Extrait 1/2.

La retraite d’un sénateur au terme d’un seul mandat de 6 ans : 1 932 euros bruts par mois

Bonnes feuilles

La retraite d’un sénateur au terme d’un seul mandat de 6 ans : 1 932 euros bruts par mois

On croyait tout savoir du manque d'exemplarité des 348 sénateurs et de leurs privilèges monarchiques : 6 000 euros mensuels de frais "remboursés" sans justificatif, super-retraites, absentéisme endémique... L'auteur révèle les privilèges fiscaux que se sont octroyés légalement ces princes de la République et le vaste système de triche qui permet à une partie d'entre eux, les "intouchables", de ne rien faire ou presque... Extrait de "Le Sénat - Un Paradis pour des parlementaires fantômes", d'Yvan Stefanovitch, aux éditions du Rocher 2/2

Absences répétées, voiture de fonction, PV impayés… Jean-Vincent Placé, la diva que le Sénat ne regrette pas

Bonnes feuilles

Absences répétées, voiture de fonction, PV impayés… Jean-Vincent Placé, la diva que le Sénat ne regrette pas

On croyait tout savoir du manque d'exemplarité des 348 sénateurs et de leurs privilèges monarchiques : 6 000 euros mensuels de frais "remboursés" sans justificatif, super-retraites, absentéisme endémique... L'auteur révèle les privilèges fiscaux que se sont octroyés légalement ces princes de la République et le vaste système de triche qui permet à une partie d'entre eux, les "intouchables", de ne rien faire ou presque... Extrait de "Le Sénat - Un Paradis pour des parlementaires fantômes", d'Yvan Stefanovitch, aux éditions du Rocher 1/2

Jeannette Bougrab, présidente de la Halde, aurait bien doublé son salaire de base de 7 000 à 14 000 euros

Bonnes feuilles

Jeannette Bougrab, présidente de la Halde, aurait bien doublé son salaire de base de 7 000 à 14 000 euros

Statistiques inédites à l’appui, l’ouvrage débusque cette armée de rentiers, dont les plus célèbres, retraités ou en activité. Jusqu’au président François Hollande qui a reconnu, en 1989, n’avoir eu aucune mission à effectuer à la Cour des comptes quand il y était en poste. Une gabegie que nos dirigeants ne pourront dorénavant plus feindre d’ignorer. Extraits de Rentiers d'Etat, d'Yvan Stefanovich, aux éditions du Moment 2/2

Michel Delebarre, préfet retraité, dispose toujours d’une indemnité de parlementaire mensuelle de 11 389,69 euros net

Bonnes feuilles

Michel Delebarre, préfet retraité, dispose toujours d’une indemnité de parlementaire mensuelle de 11 389,69 euros net

Statistiques inédites à l’appui, l’ouvrage débusque cette armée de rentiers, dont les plus célèbres, retraités ou en activité. Jusqu’au président François Hollande qui a reconnu, en 1989, n’avoir eu aucune mission à effectuer à la Cour des comptes quand il y était en poste. Extraits de Rentiers d'Etat, d'Yvan Stefanovich, aux éditions du Moment 1/2

Défense française : nos guerriers sont privés d'armement

Bonnes feuilles

Défense française : nos guerriers sont privés d'armement

Alors que la France manifeste une vocation de gendarme du monde, Yvan Stefanovitch a mené un minutieux travail d'inventaire de nos forces armées. Extrait de "Défense française. Le devoir d'inventaire" (2/2).

Villa des officiers blessés : de la nécessité d'en finir avec la gabegie du ministère de la Défense

Bonnes feuilles

Villa des officiers blessés : de la nécessité d'en finir avec la gabegie du ministère de la Défense

Alors que la France manifeste une vocation de gendarme du monde, Yvan Stefanovitch a mené un minutieux travail d'inventaire de nos forces armées. Extrait de "Défense française. Le devoir d'inventaire" (1/2).

Contributeurs les + lus