Michaël Moreau | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts

À Propos

En 2000, Michaël Moreau commence sa carrière de journaliste au quotidien France Soir, puis devient rédacteur en chef adjoint de l’émission On ne peut pas plaire à tout le monde. De 2006 à 2008, il est rédacteur en chef de l’émission T’empêches tout le monde de dormir, puis de 2008 à 2009 de Médias le magazine.  Depuis 2011, il est rédacteur en chef chez iTélé et BlackDynamite Production. Il co-écrit avec Aurore Gorius Les Gourous de la com’, 30 ans de manipulations économiques et politiques en 2011.

Ses Contributions

Dis-moi qui écrit ton livre... : le projet mort-né du livre de Nicolas Sarkozy

Bonnes feuilles

Dis-moi qui écrit ton livre... : le projet mort-né du livre de Nicolas Sarkozy

Michaël Moreau publie "Les plumes du pouvoir" aux éditions Plon. On les appelle "les plumes". Elles vivent recluses au cœur du pouvoir. Elles écrivent les discours des présidents et des grandes figures politiques. Elles trouvent les mots qui pourraient marquer l'Histoire, et les formules qui feront date. Qui sont-elles ? Comment les interventions des puissants se préparent-elles ? Cette enquête raconte les arcanes de la politique et les dessous de la Ve République, au travers de l'art oratoire. Extrait 2/2.

"L’art" du discours de défaite : l’exemple de François Fillon lors de l’élection présidentielle de 2017

Bonnes feuilles

"L’art" du discours de défaite : l’exemple de François Fillon lors de l’élection présidentielle de 2017

Michaël Moreau publie « Les plumes du pouvoir » aux éditions Plon. On les appelle " les plumes ". Elles vivent recluses au cœur du pouvoir. Elles écrivent les discours des présidents et des grandes figures politiques. Elles trouvent les mots qui pourraient marquer l'Histoire, et les formules qui feront date. Qui sont-elles ? Comment les interventions des puissants se préparent-elles ? Cette enquête raconte les arcanes de la politique et les dessous de la Ve République, au travers de l'art oratoire. Extrait 1/2.

Riwal, la petite affaire Bygmalion du FN qui a déstabilisé Marine Le Pen

Bonnes feuilles

Riwal, la petite affaire Bygmalion du FN qui a déstabilisé Marine Le Pen

De Bygmalion au scandale Buisson en passant par les "incartades" de DSK et le compte en Suisse de Jérôme Cahuzac, défendus par Havas, la disgrâce s’est abattue sur les sorciers qui murmurent à l’oreille des princes. Malgré tout, les agences restent influentes au cœur du pouvoir. Qui sont ces manitous à l’œuvre en coulisses, ces gourous qui hantent les couloirs de l’Élysée et autres communicants qui mettent en scène la dédiabolisation du FN ? Extrait de "Les gourous de la com' dérapent" d'Aurore Gorius et Michaël Moreau, Fayard 2/2

Gilles Boyer, l’homme de l’ombre qui a réussi l’exploit de renouer les liens entre Alain Juppé et la presse

Bonnes feuilles

Gilles Boyer, l’homme de l’ombre qui a réussi l’exploit de renouer les liens entre Alain Juppé et la presse

De Bygmalion au scandale Buisson en passant par les "incartades" de DSK et le compte en Suisse de Jérôme Cahuzac, défendus par Havas, la disgrâce s’est abattue sur les sorciers qui murmurent à l’oreille des princes. Malgré tout, les agences restent influentes au cœur du pouvoir. Extrait de "Les gourous de la com' dérapent" d'Aurore Gorius et Michaël Moreau, Fayard 1/2

"Main basse sur la culture" : les pressions politiques peuvent-elles avoir la peau d’un film ?

Bonnes feuilles

"Main basse sur la culture" : les pressions politiques peuvent-elles avoir la peau d’un film ?

En 2013 deux films sur la vie d'Yves Saint Laurent sont en cour de production. Pierre Bergé estime que l'un d'entre eux est "attentatoire" à la mémoire d'YSL, et fait jouer ses réseaux pour le bloquer. Extrait de "Main basse sur la culture et l'argent", de Michael Moreau et Raphael Porier, publié aux Editions La découverte, 2014 (2/2).

"Main basse sur la culture " : quand le plus gros succès du cinéma français fait perdre de l'argent à TF1

Bonnes feuilles

"Main basse sur la culture " : quand le plus gros succès du cinéma français fait perdre de l'argent à TF1

Alors que le secteur culturel est en pleine période de mutation, deux journalistes ont voulu savoir qui tirait les ficelles dans le milieu de la culture française? TF1, CSA, actionnaires et droits publicitaires : la guerre fait rage. Extraits de Main basse sur la culture et l'argent (1/2).

Contributeurs les + lus