Guilhem Peres | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts

À Propos

Guilhem Peres est gérant de eMotion Techune start-up toulousaine née dans un bassin économique innovant et actif de part les acteurs industriels qui le composent (EADS, Astrium, Airbus..)

eMotion Tech a pour vocation de démocratiser le matériel de prototypage rapide et plus particulièrement d’impression 3D. Via la plateforme prototypage-3d.com, eMotion Tech est distributeur de solutions de prototypage rapide destinées principalement aux PME/TPE.

Accessibles financièrement, elles ne nécessitent ni formation, ni installation et ouvrent de nouvelles perspectives aux petites structures désireuses d’intégrer l’innovation au cœur de leurs activités.

Via son site http://www.reprap-france.com eMotion Tech est également fournisseur de kits open source et open hardware destinés aux particuliers et aux écoles.

Ses Contributions

Coronavirus : l’impression 3D à notre secours

Minute Tech

Coronavirus : l’impression 3D à notre secours

Pour soutenir les hôpitaux, Axelle Ferry, sur la plateforme Covid3D.fr et Guilhem Peres, avec son entreprise eMotion Tech, fabriquent tous les deux des visières avec des imprimantes 3D à destination du personnel soignant. Rencontre.

Une imprimante en 3D.

La minute tech

Après la 3D, l'impression 4D : mais qu'est-ce que c'est ?

Après l'imprimante 3D, l'imprimante 4D permettrait de produire soi-même des objets dont la taille et la couleur peuvent changer sur demande selon le besoin et s'adapter à leur environnement.

Un pistolet à un coup de calibre 380 (9mm) en plastique peut être fabriqué par des imprimantes 3D.

NRA's dream

"Révolution" de l'impression 3D sur les objets qui ne sont pas en vente libre : va-t-il devenir impossible de contrôler les objets dangereux?

Véritable révolution technologique, l'impression 3D, en s'améliorant, remet en cause toujours plus profondément notre mode de vie, de consommation et de production. Mais lorsqu'elle s'attaque à la production d'armes à feu, la question d'une législation globale se pose.

Contributeurs les + lus