reserche

À Propos

Carlos Quenan est professeur d'économie à l'université IHEAL-Sorbonne Nouvelle. Il est titulaire d'un master en "Monnaie, Finance et Banque" et d'un doctorat en économie de l'université de Grenoble Alpes.

Auteur de nombreux livres, chapitres de livres, articles, études académiques et rapports sur les relations économiques internationales, la macroéconomie des pays émergents, notamment en Amérique latine, et les politiques d'intégration et de développement de l'Amérique latine, ainsi que sur la coopération internationale en matière d'éducation, il a été conseiller de nombreux gouvernements et institutions internationales, et directeur et animateur de réseaux de recherche, de coopération et de stratégie internationale. Par exemple, entre 2013 et 2016, il a été président du Conseil européen pour la recherche en Amérique latine (CEISAL) et est actuellement vice-président du Forum académique permanent Amérique latine et Caraïbes/Union européenne (FAP ALCUE)). Il a été ou est professeur invité dans des universités en Europe, en Amérique latine, aux États-Unis, au Canada et en Afrique. Il a également été économiste en chef pour l'Amérique latine à la banque d'investissement française Natixis (2003-2015) et attaché de coopération en sciences sociales à l'ambassade de France au Mexique (2015-2017).

Il est actuellement professeur à la Sorbonne Nouvelle et vice-président de l'Institut des Amériques, conseiller principal du directeur de France Education International (l'agence française de coopération internationale en matière d'éducation), au ministère français de l'éducation nationale, de la jeunesse et des sports (MENJS).

Ses Contributions

article imageEconomie
ArgentineRétablissement en vue ? Petites nouvelles de la politique économique de Javier Milei venues du FMI

Selon un rapport du FMI, le plan de stabilisation déployé en Argentine par le gouvernement Milei a permis de réaliser des excédents budgétaires et extérieurs, un retournement marqué des réserves, un renforcement du bilan de la banque centrale et une désinflation plus rapide que prévu, tout en augmentant les dépenses sociales.

avec Alexandre DelaigueetCarlos Quenan

Contributeurs les + lus

Période:24 heures7 jours
author imageJoly Hervé

Hervé Joly historien et sociologue, est directeur de recherche au CNRS, laboratoire Triangle, université de Lyon. En 2013, il a publié Diriger une grande entreprise au XXe siècle : l'élite industrielle française (Tours, Presses universitaires François-Rabelais). Son dernier ouvrage : Les Gillet de Lyon. Fortunes d’une grande dynastie industrielle. 1838-2015 (Genève, Droz, 2015)

 
Voir la bio »
author imageGuilluy Christophe

Christophe Guilluy est géographe. Il est l'auteur, avec Christophe Noyé, de "L'Atlas des nouvelles fractures sociales en France" (Autrement, 2004) et d'un essai remarqué, "Fractures françaises" (Champs-Flammarion, 2013). Il a publié en 2014 "La France périphérique" aux éditions Flammarion et en 2018 "No Society. La fin de la classe moyenne occidentale" chez Flammarion.

Voir la bio »
author image Avioutskii Viatcheslav

Viatcheslav Avioutskii est spécialiste des relations internationales et de la stratégie des affaires internationales.

Voir la bio »
author imageCharles Wyplosz

Charles Wyplosz est professeur d'économie à l'institut de Hautes Etudes Internationales et du Développement (Genève)

Voir la bio »
author imagePina Céline

Née en 1970, diplômée de sciences politiques, Céline Pina a été adjointe au maire de Jouy-le-Moutier dans le Val d'Oise jusqu'en 2012 et conseillère régionale Ile-de France jusqu'en décembre 2015, suppléante du député de la Xème circonscription du Val d'Oise.

Elle s'intéresse particulièrement aux questions touchant à la laïcité, à l'égalité, au droit des femmes, à la santé et aux finances sociales et a des affinités particulières pour le travail d'Hannah Arendt.

Voir la bio »