Tolérance du week-end de Pâques : "Un contrecoup est à craindre", selon le Pr Djillali Annane | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
Crédits Photo: Capture d'écran Dailymotion / CNews / DR
Tolérance du week-end de Pâques : "Un contrecoup est à craindre", selon le Pr Djillali Annane.

Nouvelles contaminations

Tolérance du week-end de Pâques : "Un contrecoup est à craindre", selon le Pr Djillali Annane

Le Professeur Djillali Annane était l'invité de CNews ce lundi 5 avril. Interrogé sur la tolérance pour le week-end de Pâques, notamment pour les déplacements entre les régions, il a fait part de son inquiétude sur l'évolution de l'épidémie de Covid-19.
Le Professeur Djillali Annane, chef du service de réanimation de l’hôpital Raymond-Poincaré de Garches dans les Hauts-de-Seine, était invité dans la matinale de CNews ce lundi 5 avril. Il a notamment été interrogé par le journaliste Gérard Leclerc sur un possible effet du week-end de Pâques sur la crise sanitaire, lié à la tolérance sur les déplacements entre les régions notamment. 
Selon le Professeur Djillali Annane, "un contrecoup est à craindre" sur le front de l'épidémie de Covid-19 en France lié la tolérance du week-end de Pâques.
CNews

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !