Le tsunami japonais a créé des icebergs géants en Antarctique | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International

Ondes de choc

Le tsunami japonais a créé des icebergs géants en Antarctique

Le plus gros des blocs de glace qui se sont détachés de l'Antarctique est de la taille de Manhattan.

C'est la première fois qu'un scientifique établit un lien si direct entre un tsunami et la formation d'iceberg.

La NASA publie une vidéo intégrant des images satellites qui montrent la formation d'énormes icebergs dans la baie de Sulzberger, en Antarctique, quelques jours après le séisme de magnitude 9 sur l'échelle de Richter qui avait frappé le Nord-est du Japon le 11 mars dernier.

Les vagues du tsunami qui a suivi ont mis 18 heures pour parcourir les 13 500 kilomètres qui les séparaient de l'Antarctique. Elles ne mesuraient que 30 centimètres quand elles ont frappé les côtes de glace, mais c'était suffisant pour les tensions qui allaient déclenché le décrochage de blocs de glace, dont deux sont particulièrement imposants.

Le plus gros iceberg ainsi formé mesure 9,5 kms sur 6,5 kms, soit une superficie comparable à celle de Manhattan. Il est épais de 80 mètres. Au total, ce sont 125 kilomètres carrés de glace qui se sont ainsi décrochés.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !