Ce qu'il s'est passé le 1er mai à Paris avant l'intervention d'Alexandre Benalla | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts

Nouveaux éléments

Ce qu'il s'est passé le 1er mai à Paris avant l'intervention d'Alexandre Benalla

Une vidéo que France 3 s'est procurée montre que les manifestants supposément violentés par Alexandre Benalla venaient de lancer des bouteilles sur les forces de l'ordre.
Le vent aurait-il tourné, pour Alexandre Benalla ? Ce lundi 23 juillet, France 3 publie une vidéo que la chaîne publique s'est procurée et qui montre les évènements survenus à Paris le 1er mai, sous un autre angle et quelques minutes avant que l'ex-chargé de mission à l'Élysée n'intervienne.
 
On l'y voit, tout comme Vincent Crase, en retrait de l'altercation entre CRS et manifestants, place de la Contrescarpe. Les forces de l'ordre, qui viennent de charger puis de battre en retrait, son alors victimes de jets de bouteilles. Le document montre surtout les deux manifestants présumés violentés en train de lancer des projectiles en direction des fonctionnaires. 
 
Alexandre Benalla et Vincent Crase, eux, se rapprochent de la scène à ce moment. Une attitude qui pourrait servir la défense de l'ex-collaborateur de l'Élysée. Ce dernier est notamment mis en examen pour "violences en réunion n’ayant pas entraîné d’incapacité" et "immixtion dans l’exercice d’une fonction publique". Or, comme le rappelle France 3, l'article 73 du code de procédure pénale stipule que "dans les cas de crime flagrant ou de délit flagrant [...], toute personne a qualité pour en appréhender l'auteur et le conduire devant l'officier de police judiciaire le plus proche."
Vu sur franceinfo

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !