La variole du singe fait son apparition en Amérique du Nord et en Europe | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
Crédits Photo: Capture d'écran Euronews / Youtube / DR
Des cas de variole du singe ont été détectés en Europe et en Amérique du Nord.

Contaminations

La variole du singe fait son apparition en Amérique du Nord et en Europe

Cette maladie rare existe en Afrique de l'Ouest. Des cas de variole du singe ont été recensés depuis début mai en Italie, en Espagne, au Portugal, en Suède et au Canada.

Un premier cas de variole du singe détecté en Italie et en Suède ce jeudi. Cette maladie présente en Afrique de l'Ouest fait surface depuis début mai en Europe et en Amérique du Nord. L'OMS craint une propagation, selon des informations d’Euronews.

La variole du singe est une maladie rare dont on guérit spontanément, les cas les plus graves touchent les enfants.

Lors d’une conférence de médecins, le docteur Enrique Perez, responsable du Covid-19 à l'Organisation panaméricaine de la santé, s’est confié sur les cas de variole du singe au Portugal :

« Le Portugal a confirmé qu'au cours de ce mois, il y a eu plus de 20 cas suspects d'infections par le virus de la variole du singe, tant dans la région de Lisbonne que dans d'autres régions, dont cinq ont déjà reçu un diagnostic positif ».

Les symptômes sont de la fièvre, des douleurs musculaires, des ganglions lymphatiques enflés et des éruptions cutanées sur les mains et le visage, comme une varicelle. La souche détectée au Royaume-Uni a un taux de mortalité de 1%.

Selon des informations de BFMTV, un premier cas a été recensé en France ce vendredi. 

Euronews

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !