Etat-Unis : un présentateur TV s'excuse d'avoir menti sur un crash d'hélicoptère qu'il disait avoir vécu en Irak | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International

Se faire mousser

Etat-Unis : un présentateur TV s'excuse d'avoir menti sur un crash d'hélicoptère qu'il disait avoir vécu en Irak

Brian Williams, le présentateur vedette du journal du soir de NBC, a avoué qu'il se trouvait en fait "dans l'hélicoptère qui suivait".

Il est l'un des plus célèbres présentateurs de journaux télé américains... Mais sa crédibilité fait de prendre un coup. Le journaliste, qui présente depuis 12 ans le journal du soir de la chaine NBC, a présenté ses excuses cette nuit après avoir été accusé de mensonge lors d'un reportage.

En 2013, il avait raconté avoir vécu un crash d'hélicoptère en 2003 alors qu'il couvrait la guerre en Irak. "Nous étions en formation avec plusieurs hélicoptères. Deux ont été abattus par des tirs, dont celui à bord duquel je me trouvais", expliquait-il. Des propos qui à l'époque n'avaient pas été remis en cause. Mais il les a répété à l'antenne le 30 janvier, et cette fois, les équipes du 159e régiment ont réagi : "Nous n'avons jamais essuyé des tirs et nous sommes arrivés à destination sans aucun problème", a par exemple précisé au magazine militaire Stars and Stripes, un membre de l'équipage de l'hélicoptère transportant le journaliste en 2003.

Brian WIlliams a finalement présenté ses excuses, cette nuit. Reconnaissant "une erreur", il a admis qu'il était "dans un appareil qui suivait".

"Je crois que je me revois arrivant sur la zone de cet accident et mon esprit s'est embrouillé en me faisant croire que j'avais vécu ce drame. Je tiens à présenter mes excuses", a-t-il aussi écrit sur Facebook.

Cette polémique a réveillé les doutes de nombreux internautes et médias américains, qui se rappellent notamment avoir entendu le journaliste affirmer en 2005 avoir vu des corps flotter dans le quartier français de la Nouvelle-Orléans, suite au passage de l'ouragan Katrina. Or, ce quartier n'avait pas été inondé...

La carrière de Brian Williams sur NBC est-elle compromise ? "Nous réfléchissons sur ce que nous avons de mieux à faire désormais" a simplement précisé Deborah Turness, la présidente de NBC News, dans une note interne.

Lu sur Ozap

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !