Covid-19 : le virus génère de manière indirecte une diminution notable de la pollution et impacte l'environnement | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Environnement
Crédits Photo: Capture d'écran Youtube / Euronews

Activité humaine en recul

Covid-19 : le virus génère de manière indirecte une diminution notable de la pollution et impacte l'environnement

Alors que la France est confrontée à une importante crise sanitaire et a mis en place le processus de confinement depuis mardi, la réduction de l’activité humaine et notamment des industries a eu un impact notable sur les questions environnementales. 

Selon des informations d’Euronews, les mesures de confinement strictes déjà prises par la Chine et l’Italie ont fait drastiquement baisser et reculer les activités humaines ainsi que la pollution qui en découle. Les observations de la NASA et de l'Agence spatiale européenne montrent une diminution sensible des émissions de dioxyde d'azote depuis le début de l’épidémie de Covid-19. 

Un impact "positif" et une influence directe sur l’environnement ont ainsi été constatés malgré les ravages de la crise sanitaire. A Venise, l'eau est aussi redevenue limpide et les poissons et les cygnes sont revenus. Les déchets plastiques à Venise seraient aussi moins nombreux suite à l’absence de touristes depuis début du confinement, d'après des informations d'Euronews. 

Le Covid-19 pourrait avoir un impact 10 fois plus fort sur le ralentissement des émissions de CO₂ que la crise économique de 2008-2009.

La vidéo suivante dévoile également la chute des émissions de dioxyde d'azote dans la région du nord de l'Italie entre le mois de janvier et de mars 2020.

Euronews

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !