Costa Concordia : l'épave du paquebot est (enfin) arrivée à Gênes | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Crédits Photo: reuterspic
Le Costa Concordia a terminé son voyage est arrivé au port de Gênes

A bon port

Costa Concordia : l'épave du paquebot est (enfin) arrivée à Gênes

Deux ans et demi après le naufrage, la carcasse du navire, grande comme deux fois le Titanic, sera désormais démantelée.

Fin du voyage pour le Costa Concordia. Mais surtout fin d'une interminable opération de sauvetage. En effte, ce dimanche, l'épave du paquebot a fait son entrée dans le port de Gênes (Italie), deux ans et demi après son naufrage sur l'île toscane du Giglio, marqué par la mort de 32 personnes.

Arrivée dans la nuit devant le port de Gênes, la  carcasse du bateau, grande comme deux fois le Titanic, a d'abord été immobilisée à environ deux miles (3,6 km) des cotes avant de rentrer sans anicroches dans le port. Le Costa Concordia a été tiré pendant quatre jours par deux puissants remorqueurs de haute mer sur un parcours de quelque 280 km le long des côtes italiennes.

Menée par l'armateur Costa et effectuée par le consortium américano-italien Titan-Micoperi, la gigantesque opération de sauvetage a vu successivement le redressement du paquebot, son renflouement, sa stabilisation, puis son trajet jusqu'à Gênes, le tout pour une facture de quelque 1,5 milliard d'euros.

L'image de l'énorme navire, resté des mois échoué sur les rochers à quelques dizaines de mètres de la côte, penché à tribord et à moitié immergé, avait fait le tour du monde.

 

Lu sur Le Parisien

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !