La promesse électorale que Nicolas Sarkozy doit regretter | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Crédits Photo: France 2

Mieux fait de se taire...

La promesse électorale que Nicolas Sarkozy doit regretter

Pendant la campagne de 2007, l'actuel président de la République s'était fixé l'objectif de réduire le taux de chômage à 5%...

"Si on s'engage sur 5% de chômeurs et qu'à l'arrivée il y en a 10, c'est qu'il y a un problème". En 2007, alors qu'il n'était que candidat à l'élection présidentielle, Nicolas Sarkozy s'engageait sur le plateau de l'émission de France 2 "A vous de juger à réduire drastiquement le chômage. En temps, il a été élu, puis la crise économique est passée par là. Le taux de chômage atteint aujourd'hui 9,8%.

Interrogé sur ce qu'il ferait s'il ne parvenait à atteindre cet objectif, la réponse de l'actuel Président était sans équivoque : "Je dis aux Français, c'est un échec, j'ai échoué. C'est aux Français d'en tirer les conséquences". Des paroles qu'il doit probablement regretter aujourd'hui...

Vu sur Yeca

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !