Château, jardins et richesses méconnues : la ville de Versailles comme vous ne l'avez jamais vue | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Crédits Photo: Capture d'écran Youtube

Royal

Château, jardins et richesses méconnues : la ville de Versailles comme vous ne l'avez jamais vue

Pour redonner un coup de fouet au tourisme, la cité des Yvelines a dévoilé une vidéo aux images somptueuses.

Difficile de faire la fine bouche, c’est quand même beau, Versailles. Une beauté fragile toutefois : depuis les attentats qui ont frappé la région parisienne, la prestigieuse ville et son glorieux château ont vu les touristes s'éloigner peu à peu. "A la suite des attentats, il y a eu une baisse de la fréquentation touristique", confie le maire de Versailles, François de Mazières. Une baisse facilement chiffrable en tenant compte des entrées générées par le château : 20% de touristes en moins.

Alors pour redonner un coup de fouet au tourisme, la ville a dévoilé une superbe vidéo de plus de quatre minutes, faite de prises de vue aériennes, et dans laquelle on peut visualiser le château mais aussi les richesses parfois méconnues de la ville. Selon le maire, "il y a beaucoup d’internautes chinois qui ont visionné (cette vidéo)" car avec Internet "on peut toucher le monde entier".

Pour vendre la ville, rien de tel qu’une bonne musique locale. La BO de la vidéo est en effet signée du très tendance groupe d’électro-pop Saint Michel, rejeton de la French Touch. "La French Touch est née à Versailles", rappelle d’ailleurs fièrement François de Mazières. Et puis, si ne vous voulez pas spécialement aider l’industrie touristique et que vous êtes agoraphobe, vous pouvez toujours vous régaler des vues de la prestigieuse cité des Yvelines.

Lu sur LCI

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !