Anniversaire de Jacques Chirac : les petites phrases qui ont émaillé sa carrière | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts

80 bougies

Anniversaire de Jacques Chirac : les petites phrases qui ont émaillé sa carrière

Retour en vidéo sur la carrière politique de Jacques Chirac, de son fief corrézien à ses douze années de présidence de la République.

1970 - Jacques Chirac a toujours été proche de sa terre de prédilection, la Corrèze. Jusqu'à en reprendre les expressions idiomatiques, comme ici avec un éleveur de moutons : "Tu t'fais pas de bile ! ... T'as un bon plaçou ?".

1985 - Alors que se profile la première cohabitation de la période Mitterrand, Jacques Chirac, lors des journées du RPR à Menton, dénonce l'immobilisme du "socialisme BCBG" alors au pouvoir : "On ne construit pas la grandeur de la France avec de l'eau tiède et du chloroforme".

1991 - Quand, dans un dîner du RPR, Jacques Chirac parle de "l'ouvrier français qui gagne 15 000 francs et voit sur le palier de son HLM un immigré nanti de trois ou quatre femmes, d'une vingtaine de gosses, qui touche plus de 50 000 francs d'allocations diverses et qui ne travaille pas ; si vous ajoutez le bruit, et l'odeur, le travailleur français devient fou". Polémique nourrie...

1995 - Tout le monde se rappelle de cette formule, immortalisée notamment par les "Guignols de l'Info" : "Mangez des pommes". Le candidat du RPR à l'élection présidentielle de 1995 revient sur cette passion fruitière :

1996 - Jacques Chirac, devenu président en 1995, se rend en visite en Israël en octobre 1996. Les contrôles de sécurité des services israéliens lors d'une visite dans la vieille ville de Jérusalem, nombreux et musclés, l'énervent passablement devant les caméras : "Je commence à en avoir marre... Vous voulez que je reprenne mon avion et que je reparte en France ? Ce n'est pas une méthode. C'est une provocation".

2002 - "Notre maison brûle et nous regardons ailleurs..." expliquait le Président lors du Sommet mondial du développement durable de Johannesburg, organisé par l'ONU en septembre.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !