Algérie : Abdelaziz Bouteflika forme un nouveau gouvernement | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Crédits Photo: Capture d'écran Youtube / Euronews

Renouveau ?

Algérie : Abdelaziz Bouteflika forme un nouveau gouvernement

Alors que la contestation du peuple algérien se poursuit face au président Abdelaziz Bouteflika, le chef de l'Etat algérien a décidé de remanier son gouvernement. Cette annonce a été faite dans la soirée de dimanche. 

Au total, 27 personnalités composent le nouveau gouvernement, dont seulement six étaient déjà présentes dans l'ancienne équipe. Le gouvernement est dorénavant composé de 5 femmes et de 23 hommes. Ces informations ont été dévoilées dans un communiqué, cité par l'agence de presse officielle APS.  

Noureddine Bedoui reste au poste de Premier ministre. 

Le général Ahmed Gaïd Salah conserve également son rôle en tant que vice-ministre de la Défense. Il avait pourtant proposé récemment la mise en œuvre de mécanismes constitutionnels afin d'écarter le président Abdelaziz Bouteflika du pouvoir. 

En revanche, Ramtane Lamamra, nommé le 11 mars vice Premier ministre et chef de la diplomatie, ne figure pas dans la liste du gouvernement remanié ce dimanche. 

Ce gouvernement est donc une nouvelle tentative pour le pouvoir d'essayer d'apaiser le mécontentement du peuple algérien et pour trouver une issue à la crise politique. 

Les Algériens se sont mobilisés une nouvelle fois vendredi dernier, notamment dans les rues de la capitale Alger. Une manifestation était également organisée à Paris ce dimanche. 

Reste à savoir si ce nouveau coup de théâtre sur la scène politique algérienne permettra de faire évoluer la situation en Algérie et de rassurer la population. Des centaines de milliers d'Algériens défilent le vendredi depuis le 22 février. Les manifestants réclament la fin du régime du président Abdelaziz Bouteflika. 

 

Euronews

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !